La simulation réalisée par le consultant suppose que dans la consommation des ménages orientée vers les trois secteurs, envisagée dans la mesure baptisée «IVAucher», 70% sont dans la restauration (y compris les repas consommés dans les hôtels), 20% dans l’hébergement et 10% dans les activités culturelles.

Compte tenu des 4 150 000 ménages existant au Portugal, selon les dernières données officielles, il faudra que chacun effectue des achats dans ces secteurs de l'ordre de 445 euros, tout au long de 2021, pour atteindre 200 millions d'euros. euros en «retour» de la TVA prévue à l'OE2021.

Globalement, cela signifie que les ménages devront consommer l'équivalent de 1847 millions d'euros (dont 1647 millions d'euros pour l'achat de services et de produits et 200 millions d'euros supportés par la TVA) dans ces trois secteurs pour récupérer total de 200 millions d'euros de TVA et peut actualiser ce montant sur les achats dans les mêmes secteurs que ceux effectués au trimestre suivant.

Ce chiffre global suppose une consommation de 1 291,9 millions d'euros dans les restaurants; 342 millions d'euros d'hébergement; et 175 millions d'euros d'activités culturelles, et un «crédit» ultérieur de taxe en amont, correspondant, dans le même ordre aux secteurs visés, à 161,9 millions d'euros; 27,6 millions d'euros; et 10,5 millions d'euros.

L’IVAaucher est l’une des mesures enregistrées par le gouvernement dans OE2021 dans le but d’encourager la consommation dans trois des secteurs les plus touchés par la réduction de l’activité économique imposée par la pandémie de covid-19.

Avec «IVAucher», les consommateurs pourront accumuler le montant correspondant au total (100%) de la TVA encourue sur les dépenses dans ces secteurs pendant un trimestre et «l’actualiser», le trimestre suivant, sur la consommation dans ces mêmes secteurs.

Le montant que chaque consommateur accumule et remises n'a pas de limites, selon ce qui a déjà été mentionné par le secrétaire d'État adjoint et aux affaires fiscales, a déclaré António Mendonça Mendes, étant déterminé par l'Autorité fiscale et douanière (AT) sur la base des factures communiquées au portail financier.

Les estimations du gouvernement indiquent qu'avec l'utilisation de cette mesure, les consommateurs bénéficieront de remises d'environ 200 millions d'euros.

LT // JNM

Le contenu OE2021: Chaque famille devra débourser 445 euros pour absorber les 200 millions «IVAucher» qui apparaît en premier dans Vision.