Le PAN a présenté aujourd'hui 20 propositions de modifications du Budget supplémentaire dans la spécialité, dont la renégociation du contrat Novo Banco, afin de conditionner les injections de capital, et plus de cinq millions d'euros pour la culture.

"Puisse l'Etat, en effet, favoriser la révision des clauses, notamment celles qui nécessitent l'injection de capitaux", a déclaré le député Inês Sousa Real.

Lors d'une conférence de presse qui a eu lieu à l'Assemblée de la République, à Lisbonne, le leader parlementaire de People-Animals-Nature, Inês Sousa Real, a présenté les propositions de modification du budget supplémentaire, visant à faire face aux conséquences de la pandémie de la covid-19.

La proposition de budget supplémentaire présentée par le gouvernement a déjà été approuvée en termes généraux et est actuellement en discussion dans la spécialité.

Le parlementaire a souligné que «le contrat, que ce soit avec Novo Banco ou, surtout, avec la Commission européenne, n'est pas encore connu des députés de l'Assemblée de la République», mais a indiqué que la proposition du PAN est que «le contrat soit revu par partie de l’Etat, de sorte que l’on puisse en quelque sorte conditionner ceux qui sont des apports de capitaux ».

De l'avis de la partie, «cela n'a aucun sens de continuer à alourdir les deniers publics» ou d'avoir «un chèque en blanc que l'État émet à plusieurs reprises» et pour «qu'il puisse y avoir un plus grand contrôle et moins de surcharge des deniers publics avec des apports de capitaux ultérieurs qui, soudainement, doivent être placés dans Novo Banco sans aucun type de contrôle ou un mot de l'Assemblée de la République ».

Le PAN propose également «un renforcement de cinq millions d'euros pour le domaine des équipements culturels et aussi le renforcement de ce que sont le soutien direct aux artistes, en l'occurrence d'un montant de 550 milliers d'euros, faisant ainsi du montant qui devient devrait être de 1 100 milliers d'euros », a indiqué le député, ajoutant que l'objectif est de renforcer« une zone largement oubliée »lors de la pandémie.

Une autre des propositions du PAN est la restriction de la «distribution de primes aux dirigeants aux entreprises aidées par l'État» au niveau du «licenciement», après avoir averti Inês Sousa Real qu'une «situation économique plus affaiblie peut alors pousser les travailleurs à chômage".

FM // JPS

Le contenu OE2020: PAN propose la renégociation du contrat Novo Banco pour conditionner les injections de capital apparaît pour la première fois à Visão.