Le solde de la Sécurité sociale a reculé de 97,5% en septembre en glissement annuel, mais il était toujours positif à 62,8 millions d'euros, révèle l'exécution budgétaire publiée aujourd'hui par la direction générale du budget (DGO).

Un an plus tôt, en septembre 2019, la Sécurité sociale avait un excédent budgétaire de 2494,4 millions d'euros.

«Le solde global du sous-secteur de la Sécurité sociale a atteint, en septembre, un excédent de 62,8 millions d'euros», souligne dans un communiqué le ministère du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, soulignant que le résultat «représente une variation positive de 148, 7 millions d'euros par rapport au mois d'août »où il enregistrait un déficit de 85,9 millions d'euros.

Le bureau de la ministre Ana Mendes Godinho souligne que l'augmentation des recettes et des dépenses de la sécurité sociale est principalement due aux «mesures extraordinaires adoptées pour faire face aux effets socio-économiques de la pandémie de covid-19».

Les revenus de la Sécurité sociale ont augmenté de 0,7% en septembre par rapport à la même période de l'année, à 21 974,5 millions d'euros, tandis que les dépenses ont augmenté de 13,3% à 21 911,7 millions d'euros.

La variation du chiffre d'affaires «résulte essentiellement de l'augmentation de 433,8 millions d'euros des transferts courants de l'administration centrale et de 53,2 millions d'euros des transferts étrangers (+ 6,7% par rapport à la même période de l'année précédente) », Indique le ministère.

À son tour, il y a eu une baisse de 1,6% des cotisations des travailleurs et des entreprises en glissement annuel, ce qui signifie 214,4 millions d'euros de moins dans ce qui est la plus grande source de revenus de la sécurité sociale.

Du côté des dépenses, l'augmentation observée était largement due à des mesures exceptionnelles et temporaires au titre du covid-19 combinées à des augmentations des dépenses de pensions et de compléments et autres prestations sociales.

Les charges avec pensions et compléments augmentent de 3,5% par rapport à septembre 2019, à 12778,3 millions d'euros.

L'introduction de mesures exceptionnelles et temporaires dans le cadre du covid-19 représente une augmentation des dépenses de 1 580,2 millions d'euros jusqu'en septembre, selon le bureau d'Ana Mendes Godinho.

L'augmentation des dépenses d'allocations chômage a été de 23,1% par rapport à l'année dernière, atteignant 1102,9 millions d'euros, tandis que les dépenses avec indemnités de maladie et complément ont augmenté de 18,9% à 548,8 millions d'euros .

DF // MSF

Le contenu OE2020: Le solde de la sécurité sociale chute de 97,5% à 62,8 ME en septembre apparaît en premier dans Visão.