Le corps de José Moniz, 25 ans, porté disparu après avoir tenté de sauver un homme de 65 ans qui s'est noyé mardi à la plage de Prainha à Alvor, Portimão, a été retrouvé ce matin vers 8 h 30 près du brise-lames est d'Alvor.

Les autorités recherchaient le jeune homme depuis trois jours après qu'il ait courageusement sauté dans l'eau pour tenter de sauver António Duarte, un employé à la retraite du Conseil de Portimão, même s'il ne savait pas nager.

Le capitaine du port de Portimão, Gonzalez dos Paços, a déclaré que les autorités «fourniront désormais un soutien psychologique» à la famille du jeune homme. Son corps a été emmené au bureau de médecine légale de l'hôpital de Portimão.

Comme sa petite amie l'a dit à CMTV le jour de la disparition de Moniz, le courant et les vagues étaient très forts, ce qui a peut-être contribué à ce résultat tragique, qui a mis en évidence les dangers de la baignade sur des plages non surveillées.

Depuis le début de l'année, le Portugal a enregistré 46 décès par noyade, soit 18 de plus que l'an dernier. La saison balnéaire commence officiellement le 6 juin, ce qui signifie que la plupart des plages ne sont pas encore surveillées par des sauveteurs.

michael.bruxo@algarveresident.com