Selon le vote, conformément aux contributions de 16 critiques, programmeurs, directeurs de festivals et chercheurs, «Atlântico», de Mário Laginha en trio, avec le saxophoniste Julian Arguelles et le batteur Helge Norbakken, a été élu meilleur album de 2020.

«Atlântico», enregistré en 2019 et sorti en novembre dernier, est le deuxième album de ce trio – LAN Trio -, dont le titre fait référence au champ géographique commun aux trois musiciens, entre le Portugal (Mário Laginha), le Royaume-Uni (Julian Arguelles) et la Norvège (Helge Norbakken).

Selon le critique portugais, l’accordéoniste João Barradas a été élu musicien de l’année, en raison de l’album «Portrait», et le batteur Diogo Alexandre est considéré comme la révélation de 2020. Les critiques invités de JazzLogical ont également considéré le batteur Marcos Cavaleiro comme le ‘sideman’ du an.

Manuel Jorge Veloso, musicien et promoteur de jazz, décédé fin 2019, est également rappelé avec la «tribune nationale d’honneur».

Au niveau international, les choix de 2020 sont tombés sur le saxophoniste nord-américain Charles Lloyd, qui reçoit la reconnaissance de «Album de l’année» par le disque «8: Kindred Spirits – Live From The Lobero».

Le vibraphoniste nord-américain Joel Ross a été élu musicien de l’année et le saxophoniste nord-américain Immanuel Wilkins le musicien de la révélation.

«Thelonious Monk – Palo Alto», enregistré en direct en 1968, était considéré comme la meilleure réédition de 2020.

Au pianiste Keith Jarrett, qui annonçait en 2020 qu’il ne reviendrait guère se produire en live, pour avoir subi un accident vasculaire cérébral, le critique portugais a attribué la «tribune d’honneur internationale».

«Malgré la pandémie, les musiciens n’ont pas arrêté de jouer et d’enregistrer et nous n’avons pas non plus pu ne pas attribuer les prix aux meilleurs disques et musiciens de 2020, car nous pensons qu’il faut récompenser l’effort et la résistance des musiciens et en cette voie musicale », référez-vous aux critiques sur la page JazzLogical.

Parmi ceux qui ont voté pour le meilleur de 2020 figuraient le programmeur de jazz Guimarães César Machado, Cristina Marvão, fondatrice de l’association Eixo do Jazz, Inês Homem Cunha, qui dirige le Hot Clube de Portugal, Leonel Santos, anthropologue et responsable de JazzLogical, et Jorge Lima Alves, journaliste et traductrice.

SS // TDI