L'Espagne devrait rouvrir ses frontières avec le Portugal – terrestre et aérien – à partir de demain (mercredi 1er juillet).

Après trois mois compliqués au cours desquels les restrictions ont limité les personnes qui quittent et entrent dans le pays, la «normalité» devrait revenir.

L'Espagne est effectivement entrée dans sa «nouvelle normalité» le 21 juin – rouvrant ses frontières avec les «pays européens» dans l'espace Schengen – mais à l'époque, le Portugal n'était pas inclus à la suite d'une demande spéciale de Lisbonne.

Par conséquent, jusqu'à présent, seuls les citoyens espagnols résidant en Espagne, les résidents d'autres États membres sur le chemin du retour – et les diplomates en mission de travail – ont été autorisés à franchir les frontières portugais-espagnols.

Expliquez les rapports, la réouverture sera marquée par une cérémonie spéciale entre les villes de Caia et Badajoz demain en présence du président Marcelo, du roi d'Espagne Felipe VI et des premiers ministres portugais et espagnol António Costa et Pedro Sánchez.

L'idée est que les dignitaires portugais et espagnols se "rencontrent à la frontière" et se rendent du côté espagnol pour une réception.

Dit Observador, les groupes «passeront ensuite du côté portugais» pour le déjeuner.

RTP s'est entretenu avec des hommes d'affaires des deux côtés de la frontière aujourd'hui, pour entendre que si certains attendent avec impatience la perspective de «plus de clients», d'autres craignent que, tout comme l'Espagne ait maîtrisé son épidémie, le virus pourrait commencer à se propager encore.

natasha.donn@algarveresident.com