Le dernier jour de 2019, Xutos & Pontapés se sont produits à Terreiro do Paço, à la fête de fin d'année à Lisbonne. Cette année, ils avaient «tout prêt à rejouer autour du 25 avril et le grand concert du 1er mai à l'Altice Arena avec l'orchestre philharmonique portugais», a rappelé le chanteur du groupe, Tim, s'adressant à Lusa.

"Et maintenant, nous serions en tournée régulière, mais tout a changé, comme tout le monde", a-t-il déclaré, faisant référence aux changements dans la vie des citoyens du monde entier, en raison de la pandémie de Covid-19, dont le premier cas au Portugal, il a été détecté début mars.

Le concert de jeudi au Tivoli «se révèle être une nouveauté, dans les nouveaux temps», avec la capacité de la salle réduite et le public obligé de garder le masque pendant le spectacle.

"Il peut y avoir quelque chose de nouveau, une certaine étrangeté, mais j'espère que tout se passe très bien", a-t-il déclaré.

Au cours de 41 années de carrière, a rappelé Tim, le groupe a traversé "des choses similaires, maintenant si générales et avec autant de personnes impliquées, non".

"C'est vraiment très compliqué, mais nous devons regarder vers l'avenir", a-t-il déclaré.

Comme la plupart des Portugais, les éléments de Xutos & Pontapés étaient "confinés, chacun dans leur propre maison, loin les uns des autres".

"Ce n'est que récemment que nous avons commencé à avoir des réunions plus régulières", a déclaré Tim.

Ces réunions ont servi à répéter le spectacle de jeudi, qui comprendra «encore de nombreux thèmes de 40 ans, une« tournée »qui a fini par être interrompue, et quelques choses différentes qui sont devenues à la mode maintenant dans la convoitise, mais, fondamentalement, ce sont les chansons de Xutos et c'est un concert de Xutos ».

Après le concert à Tivoli, le groupe a déjà prévu d'autres représentations, mais même celles-ci "ne sont pas garanties".

«Nous sommes toujours dans une phase de lutte contre la pandémie et nous dépendons toujours de beaucoup de choses. Mais si tout se passe bien, nous jouerons bientôt à nouveau », a-t-il déclaré.

À la fin de l'année dernière, Xutos & Pontapés a édité «40 Anos a Dar no Duro», un double album qui rassemble les 40 chansons les plus remarquables de la carrière du groupe, alignées par ordre chronologique.

Le dernier album des originaux, "Duro", date de janvier de l'année dernière, lorsque le groupe a achevé 40 ans de carrière.

«Duro» est le premier album que Kalú, Tim, João Cabeleira et Gui ont édité sans le guitariste Zé Pedro, décédé en 2017, mais le disque comprend des enregistrements réalisés par ce musicien.

La naissance officielle de Xutos & Pontapés a eu lieu le 13 janvier 1979 dans la salle de bal des Alunos de Apolo, à Lisbonne, un soir où quatre chansons ont été jouées en un peu plus de cinq minutes.

À l'époque, le groupe, qui s'appelait Delirium Tremens et plus tard Beijinhos e Félicitations, comprenait des jeunes Zé Pedro, Kalú, Tim et Zé Leonel, influencés par le punk-rock qui est entré sur la scène musicale étrangère.

Quarante et un ans plus tard, le groupe persiste dans la musique portugaise avec plus d'une douzaine d'albums et de nombreuses chansons qui servent d'ancrage à un clan rock avec des milliers de fans de différentes générations.

JRS (SS) // SR

Le contenu de Xutos revient sur scène jeudi à Lisbonne après une pause prolongée de covid-19 qui apparaît pour la première fois à Visão.