Les nuitées des touristes ont augmenté de 510% en avril, à 946.800, par rapport au même mois en 2020, mais ont diminué de 84,2% par rapport à avril 2019, la région de Lisbonne ayant absorbé un quart de ces nuitées, a révélé l’INE.

Les données publiées aujourd’hui par l’Institut national de la statistique (INE) ont enregistré 460,0 mille invités et 946,8 mille nuitées dans le secteur de l’hébergement touristique en avril, correspondant à des augmentations de 762,6% et 510,8%, respectivement, par rapport au même mois de 2020, lorsque l’activité touristique a pratiquement cessé en raison de la pandémie, alors qu’en mars elle avait enregistré des baisses de 59,6% et 67,1%, dans le même ordre.

Les nuitées des résidents ont augmenté de 517% (-20,8% en mars) et celles des non-résidents ont augmenté de 496,5 % (-86,7% le mois précédent), mais par rapport à avril 2019, il y a eu des baisses de 60, 3% et 93,5%. , respectivement.

Les revenus des établissements d’hébergement touristique ont atteint 47,7 millions d’euros, dont 35,9 millions d’euros relatifs à l’hébergement, correspondant à des hausses respectives de 838% et 696,4% (-73,5% et -71,5% en mars, dans le même ordre), mais par rapport à avril 2019, les revenus totaux ont diminué de 85,8% et les revenus du logement ont diminué de 85,6%.

Dans l’ensemble des établissements d’hébergement touristique, le revenu moyen par chambre disponible (RevPAR) s’élevait à 10,8 euros en avril (7,4 euros en mars), tandis que le revenu moyen par chambre occupée (ADR) atteignait 61,9 euros en avril (51,0 euros en mars). ), alors qu’en avril 2019 le RevPAR et l’ADR étaient respectivement de 45,5 euros et 81,3 euros.

La région de Lisbonne concentre 24,4% des nuitées en avril, suivie par le Nord (19,7%), le Centre (15,5%) et l’Algarve (14,9%).

Au cours des quatre premiers mois de l’année, les régions ayant enregistré les plus faibles baisses du nombre de nuitées étaient l’Alentejo (-38,4%), les Açores (-45,5%), le Centre (-56,7%) et le Nord (-63,6%). tandis que les autres régions ont enregistré des baisses de plus de 70 %.

En additionnant les quatre premiers mois de l’année, l’INE a enregistré une baisse de 70,1% des nuitées totales, résultant de baisses de 39% pour les résidents et 85,6% pour les non résidents, 6% au total et 72,3% liés à la chambre.

Au cours de ces quatre mois de l’année, les régions qui ont présenté les plus faibles baisses du nombre de nuitées étaient l’Alentejo (-38,4%), la Região Autónoma dos Açores (-45,5%), le Centre (-56,7%) et le Nord ( -63,6 %), tandis que les autres régions ont enregistré des baisses de plus de 70 %.

VP // CSJ

Le contenu Nuitées passées par les touristes a augmenté de 510% en avril et 1/4 était dans la région de Lisbonne – l’INE apparaît en premier à Visão.