1-1-e1669908198824-png
les-ministres-de-ladministration-interieure-et-de-la-defense-confirment

Les ministres de l’administration intérieure et de la défense confirment un nouvel appel d’offres pour les moyens aériens

« Une nouvelle procédure est en cours de préparation pour que nous procédions au nouvel appel d’offres, le plus rapidement, le plus rapidement et le plus sûrement possible », a déclaré le ministre, ajoutant que le gouvernement « cherche à garantir en temps opportun » les moyens aériens pour combattre les incendies.

En cause est le fait que l’appel d’offres lancé en octobre par l’armée de l’air pour la location de 33 appareils a dû être répété, après que tous les concurrents aient été exclus pour avoir soumis des propositions bien supérieures à la valeur de base.

Reconnaissant qu’il s’agit d’un « sujet de grande préoccupation », le ministre a déclaré qu' »il y aura des nouvelles d’ici mai » et que son ministère et celui de la Défense nationale « coopèrent » pour que les moyens soient sécurisés, refusant la possibilité d’aller de l’avant. avec une récompense directe.

« Nous sommes conscients des limites qui surviennent dans ces circonstances, c’est-à-dire des difficultés qui existent parfois pour aller sur le marché et garantir une concurrence et, surtout, une concurrence compatible avec les ressources dont nous disposons pour essayer de correspondre », a-t-il déclaré. .

« Tout le monde veut que nous organisions des appels d’offres transparents, impartiaux, impartiaux, avec une grande responsabilité », alors le gouvernement « attendra la préparation des procédures, que la décision soit prise par le ministère de la Défense nationale, en collaboration avec l’Autorité de protection nationale ». civile », a-t-il conclu.

S’adressant aux journalistes, la ministre de la Défense nationale, Helena Carreiras, a assuré aujourd’hui qu’il y avait déjà « sept hélicoptères disponibles » et a exprimé l’espoir qu’en mai, ils pourraient en atteindre neuf.

« Nous travaillons pour pouvoir ouvrir l’appel d’offres, ce qui, selon nous, pourrait arriver à temps afin que nous puissions disposer rapidement de toutes les ressources aériennes », a déclaré le ministre.

José Luis Carneiro et Helena Carreiras s’exprimaient à Mafra, où a été présentée aujourd’hui l’opération Floresta Segura, qui sera développée par la GNR entre le 1er février et le 30 novembre.

L’opération, présentée à la Tapada Nacional de Mafra, dans le district de Lisbonne, se déroule dans cinq domaines, dont la prévention et la sensibilisation visant à réduire le nombre d’incendies ; la gestion et l’inspection du carburant sur l’ensemble du territoire national pour la signalisation des gammes de carburant non conformes ; la surveillance et la détection des incendies ruraux, la participation de la GNR aux premières actions d’attaque, sous la coordination de l’Autorité nationale de la protection civile et, enfin, l’évaluation de l’enquête sur les causes des incendies et la validation de la zone brûlée.

DA // JMR

Articles récents