Seulement 32,6% des chambres d'hôtel de l'Algarve ont été réservées le mois dernier, le pire taux jamais enregistré pour le mois de juillet, selon les données de l'association hôtelière régionale AHETA.

Le secteur hôtelier a été durement touché par la pandémie de Covid-19 ainsi que par l’insistance du gouvernement britannique à exclure le Portugal de sa «liste verte de voyage».

La bonne nouvelle est que ce chiffre a augmenté par rapport à juin, où seulement 11,3% des chambres d’hôtel de la région étaient occupées.