Les exportations et les importations de biens ont augmenté en termes nominaux, en juin, par rapport à la même période l’an dernier, de 21,4% et 29,4% respectivement, a indiqué aujourd’hui l’Institut national de la statistique (INE) dans un communiqué.

« En juin 2021, les exportations et les importations de biens ont enregistré des variations nominales en glissement annuel de +21,4% et +29,4%, respectivement », a indiqué l’INE, notant que « par rapport à juin 2019, il y a eu des variations de +8,4% et +0,8% ».

L’institution a souligné « les hausses des exportations et des importations de fournitures industrielles (+38,3 % et +46,6 %, respectivement ; +17,9 % et +28,6 % par rapport à juin 2019) », rappelant que « ces variations d’une année sur l’autre, en Juin, focus sur un mois de 2020 au cours duquel l’impact de la pandémie de covid-19 s’est fait ressentir très intensément ».

Dans la même note, l’INE a indiqué que « hors carburants et lubrifiants, en juin 2021 il y a eu une augmentation de 17,6% des exportations et 24,0% des importations, en glissement annuel (+49,1% et + 42,2% en mai 2021). , respectivement) » et « par rapport à juin 2019, il y a eu des augmentations de 8,0 % et 4,1 %, respectivement ».

Par rapport au mois précédent, « en juin 2021 les exportations et les importations ont diminué de 3,1% et 0,2%, respectivement (-0,3% et +0,4%, dans le même ordre, en mai 2021) ».

L’INE a souligné, « dans les deux flux » la croissance des approvisionnements industriels (+5,4% des exportations et +10,4% des importations) et des machines et autres biens d’équipement (+10,7% et +4,6%, respectivement) et la baisse des matériel de transport (-9,7 % et -33,2 %, dans le même ordre) ».

Selon l’institut, « le déficit de la balance commerciale des marchandises a augmenté de 609 millions d’euros par rapport au même mois en 2020 (en baisse de 347 millions d’euros par rapport à juin 2019), atteignant 1 523 millions d’euros en juin 2021 », étant celui « hors carburants ». et lubrifiants, le déficit a atteint 1 198 millions d’euros », a révélé l’INE.

L’institut a également évoqué qu' »au 2ème trimestre 2021, les exportations de biens ont augmenté de 49,0% et les importations de 46,7% par rapport à la même période en 2020 (+51,6% et +39,3%, dans le même ordre, au trimestre clos en mai). 2021) ».

Dans le même temps, par rapport au deuxième trimestre 2019, « les exportations ont augmenté de 2,9% et les importations ont diminué de 2,9% », a indiqué l’INE.

Ces résultats, qui reflètent l’inclusion de nouvelles informations, « révèlent 0,1 pp [pontos percentuais] le rythme annuel de variation des exportations est en baisse et le rythme annuel de variation des importations au 2e trimestre 2021 est en hausse, comme le montre l’estimation flash trimestrielle », a souligné l’institut.

Dans le communiqué, l’INE a également souligné le comportement du segment des produits forestiers, compte tenu du poids qu’ils ont dans le commerce international des marchandises, 8,7% des exportations et 3,4% des importations en 2020.

Ainsi, les exportations et les importations de ce segment « ont augmenté de 16,6% et 9,7%, respectivement, au premier semestre 2021 après les baisses enregistrées en 2020, ayant déjà dépassé de 1,7% et 0,9%, respectivement, les niveaux du premier semestre. de 2019 ».

ALYN // MSF

Le contenu Les exportations et les importations de biens ont augmenté de 21,4% et 29,4% en juin apparaît d’abord à Visão.