Des dizaines d'Espagnols se sont alignés à la frontière avant minuit hier alors qu'ils attendaient d'être autorisés à rentrer en Algarve, environ trois mois après la fermeture des frontières en raison de la pandémie de Covid-19

"Hier à 23 heures, il y avait une file d'attente raisonnable à la frontière", a déclaré le chef du tourisme de l'Algarve, João Fernandes, à Jornal de Notícias, soulignant à quel point de nombreux Espagnols étaient impatients de retourner dans la région.

La réouverture de la frontière apporte une nouvelle vague d’espoir pour la saison estivale de la région. Non seulement de nombreux Espagnols passent leurs vacances ici, mais il y a aussi un grand nombre d'Espagnols qui viennent ici juste pour une journée pour faire du shopping, manger ou faire du surf, a déclaré Fernandes.

L'année dernière, les touristes espagnols ont représenté 1,1 million de nuitées en Algarve, soit une augmentation de 8,7% d'une année sur l'autre.

Fernandes a également souligné que le marché espagnol avait stimulé le secteur du tourisme de l'Algarve lors des crises précédentes, comme celles de 2008 et 2009, et il pourrait le faire à nouveau.

Une cérémonie pour marquer la réouverture de la frontière a eu lieu à Badajoz et Elvas ce matin et a réuni le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa, le roi espagnol Felipe VI et les premiers ministres portugais et espagnol António Costa et Pedro Sánchez.

michael.bruxo@algarveresident.com