Les derniers chiffres du Portugal concernant son épidémie de Covid-19 montrent le nombre de décès le plus élevé à ce jour (221 personnes en 24 heures), le nombre le plus élevé jamais enregistré dans les USI (702), le nombre le plus élevé dans les hôpitaux (5630) et le plus grand nombre de cas actifs (151226) .

Le jeudi 21 janvier a été une autre journée sans joie dans la lutte herculéenne contre ce virus.

Parmi les décès d’aujourd’hui, les rapports confirment que plus de la moitié des victimes avaient plus de 80 ans.

Les nouveaux cas aujourd’hui ont chuté en dessous du total d’hier de plus de 14 000 – mais à peine (13 544).

Selon Rádio Renascença, le Portugal dispose de 1 100 à 1 200 lits de soins intensifs pour répondre aux patients Covid et non-Covid.

João Gouveia, président de la société portugaise de soins intensifs, a déclaré la semaine dernière: «Chaque jour, nous essayons de maximiser ou même de super-maximiser la capacité de nos différents hôpitaux. Nous avons 672 lits pour Covid, et ce nombre de 700 (ou 702 aujourd’hui) signifie qu’une partie de la réponse non-Covid doit être sacrifiée et il doit y avoir une expansion encore plus grande des soins intensifs ».

Comme les jours précédents, ce sont les zones autour de la capitale (Lisbonne / Vale do Tejo) qui enregistrent le plus grand nombre de nouveaux cas (+5401), suivies par le nord et le centre avec respectivement +4 510 et +2 539 cas.

L’Algarve et l’Alentejo enregistrent nettement moins de nouveaux cas d’infection, mais encore triples (respectivement +355 et +638).

Madère et les Açores restent les deux zones où la propagation du virus est la plus faible.

Pour la photo complète d’aujourd’hui, cliquez ici

natasha.donn@algarveresident.com