Une série d'entretiens hebdomadaires avec des vignerons locaux et des améliorations à son site Web et à son application mobile sont quelques-unes des idées que la Commission des vins d'Algarve (CVA) a poursuivies afin de promouvoir les vins de la région pendant la pandémie de coronavirus.

Comme tant d’autres, le secteur du vin cherche de nouvelles façons de s’adapter à une «nouvelle normalité».

La CVA attendait beaucoup de sa journée portes ouvertes, initialement prévue pour le 23 mars, mais reportée au 4 mai pour finalement être annulée. L'objectif était de donner aux vignerons locaux l'occasion de présenter leurs vins lors d'un événement auquel ont participé des représentants de l'HORECA, une abréviation pour l'industrie de la restauration, à savoir les hôtels, les restaurants et les cafés.

À titre d'alternative, la commission a créé une série d'interviews hebdomadaires intitulée «Às 5ªs na Quinta» mettant en vedette un vigneron d'Algarve différent chaque jeudi. L’épisode est publié sur les pages Facebook et Instagram ‘Algarve Wines’.

CVA apporte également des améliorations à son site Web (www.vinhosdoalgarve.pt) avec de nouvelles informations sur les vignerons locaux et comment acheter leurs vins sans quitter la maison.

L’application «Vinhos do Algarve» est également en cours d’amélioration et sera bientôt relancée avec une «nouvelle image et également disponible pour iOS». Il permet aux clients de voir où se trouve chaque établissement vinicole, où leurs vins sont vendus et quels restaurants les servent. Il y a aussi une section avec des nouvelles liées aux vins de la région et aux événements liés au vin.

Un partenariat avec Nutrifresco, décrit comme «l'un des principaux fournisseurs de poisson en Algarve», est également en cours de préparation. Il est prévu d’inclure des bouteilles de vin d’Algarve dans les paniers à poisson et fruits de mer du fournisseur intitulés «Peixe à Porta», disponibles dans tout le Portugal en juin et juillet.

«À une époque où la distanciation sociale est au centre de toutes les recommandations, nous avons décidé de considérer cela comme un défi et une opportunité de nous rapprocher plus que jamais de nos vignerons», a déclaré la présidente de la commission, Sara Silva.

«En utilisant les moyens numériques comme nos alliés, nous avons commencé à préparer des moyens alternatifs de transmettre notre message aux entreprises, mais aussi aux consommateurs qui sont des acteurs clés dans la consommation et la notoriété accrue de nos vins.»

michael.bruxo@algarveresident.com