« La remise à appliquer sur les tarifs d’accès au réseau électrique, applicable à compter du 1er janvier 2022, […] il doit correspondre à une valeur permettant une remise de 33,8% sur les tarifs transitoires de vente des clients finals d’électricité, hors TVA, autres taxes, contributions, frais et intérêts de retard éventuellement applicables », peut-on lire dans le document publié. à Diário da República, signé par le secrétaire d’État adjoint et à l’Énergie, João Galamba.

Le tarif social de l’électricité, créé en 2010, comptait 763 319 bénéficiaires en septembre dernier, selon les données de la Direction générale de l’énergie.

L’application de ce régime passe par une remise sur les tarifs d’accès au réseau à appliquer par les fournisseurs aux clients bénéficiaires.

Le financement des charges liées au tarif social est supporté, dans le cas de l’électricité, par les titulaires de centres de production d’électricité en régime ordinaire.

Depuis le 27 novembre 2020, le tarif social de l’électricité a commencé à couvrir également les bénéficiaires d’allocations chômage, et pas seulement l’allocation chômage sociale, comme auparavant.

La mesure a également été étendue aux bénéficiaires de la pension sociale d’invalidité du régime spécial de protection invalidité ou du complément à la prestation sociale d’inclusion, et pas seulement à ceux de la pension sociale d’invalidité.

Selon le diplôme publié à l’époque, « le client final qui fait partie d’un ménage dont le revenu annuel total est égal ou inférieur à 5 808 euros, majoré de 50 % pour chaque membre du ménage qui ne perçoit aucun revenu, est considéré économiquement vulnérable, y compris la sienne, jusqu’à un maximum de dix ».

Dans le préambule du diplôme, approuvé le 12 novembre 2020 par le Conseil des ministres, le Gouvernement a justifié l’élargissement : « Bien qu’environ 800 000 clients finaux économiquement vulnérables bénéficient actuellement du tarif social de l’électricité et/ou du gaz naturel au Portugal continental, et surtout compte tenu du contexte actuel et des changements qui en découlent dans la situation économique et sociale des clients les plus vulnérables, il est urgent de revoir les actes législatifs sur le tarif social de l’énergie, notamment en ce qui concerne les conditions d’éligibilité, afin de faire face à la situation critique des consommateurs les plus vulnérables ».

Le bénéficiaire/demandeur doit être titulaire du contrat de fourniture d’électricité, être exclusivement destiné à la consommation domestique, dans un logement permanent et la puissance souscrite ne peut excéder 6,9 kVA.

MPE (PE/VP) // JNM

Le contenu Tarif social de l’électricité reste avec une remise de 33,8% en 2022 — DRE apparaît en premier à Visão.