Dans une déclaration, Presença fait référence à Espadinha comme «une lectrice passionnée et compulsive» qui, entre autres, a publié des écrivains tels que Nadine Gordimer, Günter Grass, Imre Kertész et le portugais Alçada Baptista, Augusto Abelaira, Fernanda Botelho et David Mourão-Ferreira.

Il était également responsable de l'édition d'auteurs tels que Vergílio Ferreira, Eduardo Lourenço, Umberto Eco, George Steiner, Ruy Belo, Ruy Cinatti, Helder Macedo, Álvaro Manuel Machado, João Miguel Fernandes Jorge, Vasco Graça Moura et Joaquim Manuel Magalhães et, récemment inclus dans son auteurs de catalogues tels que JK Rowling, Ken Follett, Suzanne Collins et Orhan Pamuk.

Francisco José da Conceição Espadinha est né le 30 juin 1934, était diplômé en droit de l'Université de Lisbonne et a fondé Editorial Presença en 1960.

«La décennie inaugurale de 1960 a été marquée par la publication de théâtre et de répétition. L'image de l'éditeur est liée à cet aspect innovant. Le premier livre à paraître est «Kean», une pièce du philosophe français Jean-Paul Sartre. «Molloy» de Samuel Beckett est également sorti à cette époque. Il s'est démarqué dans le domaine de la poésie avec le recueil de référence «Forma» et le premier livre de Daniel Filipe «A Invention of Love» », explique la même source.

Francisco José da Conceição Espadinha a été membre du Comité consultatif de l'Institut portugais du livre et de la lecture (1986-87), président de l'Association portugaise des éditeurs et libraires (APEL) de 1987 à 1992, ayant dirigé pendant ces années le magazine «Livros de Portugal », Édité par APEL.

Espadinha faisait également partie de la Commission nationale de la langue portugaise (1988-1990), était un délégué portugais à la Fédération des éditeurs européens et membre du Conseil supérieur des bibliothèques portugaises (1991).

En 2015, le président de la République, Aníbal Cavaco Silva, lui a décerné la mention élogieuse de l'Ordre du mérite.

Dans le même communiqué, Presença met en avant «le sceau d'identité et d'indépendance reconnu par Francisco Espadinha et sa capacité d'adaptation» et évoque le fondateur, selon lequel Editorial Presença, qui a eu 60 ans, est «une œuvre toujours en mouvement ».

«Grupo Presença doit honorer l'héritage qu'il nous laisse et poursuivre son projet de vie», lit-on dans la même déclaration

Compte tenu du contexte pandémique actuel, la cérémonie funéraire sera exclusivement réservée à la famille.

NL // JPF

Le contenu est mort l'éditeur Francisco da Conceição Espadinha, 86 ans, fondateur de Editorial Presença apparaît d'abord dans Visão.