Le programme de Noël à Lisbonne, une initiative de l’Equipement Management and Cultural Animation Company (EGEAC) de la mairie de Lisbonne, propose cette année un programme « éclectique » : des livres de chants traditionnels portugais aux mornas capverdiens, dans un hommage unique à Cesária Évora ”.

« Le programme reste gratuit, mais cette année, il y aura, dans certains des concerts, une collecte de nourriture en faveur d’União Audiovisual », lit-on dans un communiqué publié aujourd’hui par l’EGEAC.

Le programme débute le 4 décembre, à l’église de Nossa Senhora da Graça, avec le Gospel Collective, qui « revisitera quelques-uns des spirituals noirs les plus connus, en se souvenant de la diaspora et de l’espoir gardé dans la foi pendant la période de l’esclavage », en une performance dans laquelle « les hymnes de Noël bien connus ne manqueront pas non plus ».

Le 10 décembre, le Coliseu dos Recreios sera la scène de « Sodade – Hommage à Cesária Évora », « qui marque deux dates de la symbolique historique : la naissance de Cesária Évora (elle aurait 80 ans le 27 août) et celui de son départ, il y a 10 ans, le 17 décembre 2011 ».

Le concert réunira « des musiciens de divers pays et des chanteurs différents, qui rappellent la Diva dos Pés Descalços, dans un répertoire qui a emmené le Cap-Vert et la lusophonie aux quatre coins du monde et qui reste dans la mémoire collective, qui peut se résumer en un mot : ‘sodade’ ».

Le 11 décembre, différentes générations du Chœur et de l’orchestre de chambre Cantat de Lisbonne, dirigés par Cesário Costa, se réunissent à l’église du Sacré-Cœur de Jésus pour interpréter des chants de Noël traditionnels portugais, écrits par Lopes-Graça, Sampayo Ribeiro et Eurico Carrapatoso, mais aussi « œuvres d’orchestre » de compositeurs baroques italiens, dont Corelli, Manfredini et Torelli.

La représentation de l’Ensemble Dan Luz Al Sol est prévue le 17 décembre au Museu de Lisboa — Palácio Pimenta, composé de quatre voix solistes et de divers instruments à percussion et à cordes pincées, qui interpréteront « les répertoires populaires de Noël dans la péninsule ibérique et dans le ses colonies, aux XVIe et XVIIe siècles ».

Le 18, l’auditorium du Temple Radha Krishna, de la Communauté hindoue du Portugal, sera le théâtre d’un Hommage à Gandhi, du musicien Rão Kyao, qui a édité en mai l’album « Gandhi – Um Português Homages Gandhi », inspiré par les idées du pacifiste Mohandas Karamchand Gandhi (1869-1948), qui a lutté pour l’indépendance indienne.

Le programme Noël à Lisbonne de cette année se termine au cinéma São Jorge, le 19 décembre, avec un spectacle de la chanteuse Teresa Salgueiro.

Selon EGEAC, ce sera « un concert de Noël différent par l’une des voix les plus emblématiques de la musique portugaise ».

Dans les représentations en hommage à Cesária Évora et Teresa Salgueiro, l’entrée est gratuite « grâce à un don de denrées alimentaires non périssables et de produits d’hygiène, en faveur d’União Audiovisual ».

Le fait que le secteur culturel ait été « très impacté par la crise économique » a conduit l’EGEAC à décider de « reverser une partie des concerts au profit d’União Audiovisual, une association qui s’est créée spontanément pendant la pandémie, qui a alimenté, et alimente encore, de nombreux artistes et familles », a déclaré à Lusa la présidente de l’EGEAC, Joana Gomes Cardoso.

Vous trouverez plus d’informations sur le programme de Noël à Lisbonne en ligne.

JRS // TDI

Le programme de contenu Concert Natal em Lisboa comprend un hommage à Cesária Évora au Coliseu, apparaît d’abord dans Visão.