La position a été exprimée aujourd'hui par João Lourenço dans son discours par vidéoconférence lors du segment de haut niveau de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU), à laquelle ont assisté 22 chefs d'État.

«Le Gouvernement angolais réaffirme son engagement à œuvrer en faveur des 17 objectifs de développement durable (ODD) dans le cadre du Programme 2030, intitulé Transformer notre monde, afin qu'ils puissent être atteints dans notre pays, en mettant particulièrement l'accent sur l'élimination de la pauvreté l'extrême pauvreté et une réduction significative des niveaux de pauvreté multidimensionnelle d'ici 2030 », a déclaré João Lourenço.

Le chef de l'Etat angolais a souligné que l'éradication de la pauvreté prend beaucoup plus d'importance "après que les fondamentaux de l'économie mondiale ont été fortement ébranlés par ce fort choc négatif provoqué par la pandémie du covid-19".

Selon le président angolais, sur les 70 programmes d'action qui font partie du Plan national de développement de l'Angola pour la période 2018-2022, 36 ont un impact sur l'objectif d'élimination de l'extrême pauvreté et de réduction de la pauvreté multidimensionnelle.

Les programmes qu'il a mentionnés concernent les transferts monétaires, l'inclusion productive ou la création de travail et de revenus, l'expansion des infrastructures et l'offre de biens, l'expansion des services sociaux, l'accent étant mis sur l'alphabétisation, l'éducation et la santé, le renforcement des capacités institutionnelles. , en particulier dans le domaine de l’assistance sociale aux enfants, aux femmes, aux jeunes et aux personnes âgées.

«Nous tenons à souligner le début, le 30 mai de cette année, de la mise en œuvre d'un programme de transfert monétaire social, qui couvrira un million six cent mille familles», a indiqué João Lourenço, soulignant que ce programme, en partenariat avec la Banque La Coupe du monde, qui se déroulera jusqu'en 2022, comprend un montage financier de 420 millions de dollars (354 millions d'euros).

Le chef de l'Etat a souligné qu'en raison de restrictions budgétaires et financières, de nouveaux agents ne sont pas admis dans la fonction publique, mais une exception a été faite, qui a considérablement augmenté le nombre de professionnels des secteurs de la santé et de l'éducation, totalisant plus de 29000 postes vacants pour le système d'enseignement général, au cours des deux dernières années, et 14 600 professionnels de la santé.

Dans le domaine des infrastructures pour le système national de santé, a souligné João Lourenço, le pays a réalisé des investissements importants au cours des deux dernières années, ayant augmenté le nombre de lits disponibles dans les hôpitaux, de 5382 unités, et ouvert de nouveaux hôpitaux dans divers endroits du pays, augmentant offrant ainsi des soins de santé intensifs.

Le Président de l'Angola a souligné l'importance de l'agriculture familiale dans le pays, la considérant comme un segment important de l'économie, qui garantit environ 80% des céréales, racines et tubercules, légumineuses et oléagineux.

"Un programme d'accélération de l'agriculture familiale et de la pêche est en cours, ce qui aura un impact majeur sur la réduction du chômage et l'augmentation des revenus des populations", a-t-il déclaré.

Le chef de l'Etat a garanti que l'Angola intensifiera ses initiatives pour atteindre le plus grand nombre possible de cibles ODD, mobilisant l'ensemble de la société angolaise pour une véritable «décennie d'action», avec le lancement, en juin, d'un mécanisme de consultation inclusif, mobilisation des initiatives et suivi de tous les aspects liés à cet objectif.

«Il s'agit d'une plateforme qui implique le secteur public, les partenaires sociaux et de développement, le secteur privé et d'autres parties intéressées», a déclaré João Lourenço, indiquant que le premier rapport national volontaire du pays est également en cours de préparation, qui sera présenté au segment politique de haut niveau du Conseil économique et social des Nations Unies (Ecosoc), en juillet 2021.

Parallèlement à ces actions, des stratégies et des programmes conjoints sont également identifiés pour accélérer la réalisation des ODD.

«L'engagement du gouvernement angolais envers les objectifs de développement durable est très fort et se reflète clairement dans le plan de développement national du pays», a conclu João Lourenço, garantissant que le gouvernement continuera d'œuvrer à sa mise en œuvre effective.

NME // LFS

Le contenu Le président angolais réaffirme son engagement envers les objectifs de développement durable 2030 apparaît en premier dans Vision.