38682511_wm-3030835-4618753-jpg

Le Plan national de lecture consacre une semaine à rapprocher la communauté des livres

À partir de lundi, le Plan national de lecture (PNL) 2027 entame une semaine de voyage au cours de laquelle il passera par Braga, Condeixa-a-Nova, Faro, Évora et Lisbonne avec diverses activités programmées dans les écoles, les bibliothèques et les théâtres.

L’objectif, a expliqué le commissaire de la PNL 2027 à Lusa, est de donner de la visibilité aux projets locaux, de présenter de nouvelles initiatives et de célébrer la lecture dans la communauté, démystifiant également l’idée que la PNL est réservée aux écoles.

« Je pense qu’il y a beaucoup de cette image, peut-être parce qu’il y a eu un travail plus systématique et intentionnel avec les écoles, qui doit continuer, mais nous voulons que ce travail existe pour la communauté », a souligné Regina Duarte.

La mission est ambitieuse, a admis le commissaire, mais lundi sera présentée une nouvelle initiative que le responsable espère contribuer à cet objectif : le « Lab PNL », sorte d’incubateur de projets de lecture, ouvert à toute la communauté.

« Nous allons soutenir des projets de municipalités, des associations culturelles, des bibliothèques et des projets scolaires. Nous voulons que ce soit un espace de rassemblement qui réponde à la mission de PNL, qui est de promouvoir la lecture et d’améliorer les niveaux d’alphabétisation pour le pays en général », a expliqué Regina Duarte.

Expositions, séances de lecture, débats, « performances » artistiques et concerts sont quelques-unes des activités prévues dans le programme de cinq jours qui commence le lundi à Braga et se termine le vendredi à Lisbonne.

En cours de route, d’autres initiatives seront présentées telles que le Plan d’action pour la lecture et la deuxième phase de la Lecture guidée en classe, toutes deux destinées aux écoles, ou la Feuille de route Livre-objet, en collaboration avec le Plan national des arts.

La 17e édition de la Semaine de la lecture se termine par un concert de l’Orchestre de poésie de Lisbonne au Cineteatro Capitólio, à Lisbonne, avec la présence des ministres de l’Éducation, João Costa, et de la Culture, Pedro Adão e Silva.

« La lecture appartient à tout le monde et nous voulons qu’elle soit célébrée et profanée. La lecture n’est pas seulement pour les environnements fermés, tristes et sérieux, mais elle doit être célébrée dans les fêtes, dans les spectacles et dans la conversation », a résumé le commissaire de la PNL, qui a pris ses fonctions l’année dernière, en remplacement de Teresa Calçada, qui a démissionné au milieu de la durée de dix ans.

« La semaine de lecture n’est pas quelque chose de nouveau dans notre mandat, mais les orientations que nous lui donnons le sont. Nous voulons que ce soit un signe clair de notre travail, qui doit être pour tout le monde », a-t-il insisté.

Dans une évaluation de l’évolution des habitudes de lecture ces dernières années, Regina Duarte s’est montrée optimiste après que certaines études aient fait état de faibles habitudes de lecture chez les Portugais.

« En ce moment, il semble y avoir un renversement de tendance. Les jeunes lisent beaucoup plus et le marché de l’édition s’est développé ces deux ou trois dernières années », a-t-il déclaré, soulignant que, contrairement à ce qui semblait être jugé, les livres ne meurent pas.

MYCA // JMR