Selon le protocole signé en fin de matinée dans le jardin de la Casa do Artista, à Carnide, par la ministre de la Culture, Graça Fonseca, et par le président de la Casa do Artista, José Raposo, le soutien sera de 50 000 euros. un an pendant trois ans.

« Vous êtes mes références. Ils m’ont appris ce que je suis en tant qu’artiste », a déclaré l’acteur, lors de la cérémonie, en extérieur, s’adressant à une vingtaine d’artistes seniors qui étaient présents à la cérémonie, respectant les règles de sécurité pour l’utilisation des masques et la distanciation.

S’adressant à l’agence Lusa à la fin de la signature du protocole, le président d’Apoiarte – Association de soutien aux artistes a souligné que ce soutien financier du ministère de la Culture « sera très pertinent pour Casa do Artista et sa communauté, et marque le début de cycle d’un partenariat important ».

Dans le cadre du protocole, un programme d’accueil sera développé au Teatro Armando Cortez, pour les productions d’entités artistiques qui bénéficient des programmes de soutien de la Direction générale des arts et qui développent territorialement des activités en dehors de la zone métropolitaine de Lisbonne. .

« C’est un projet important de décentraliser à rebours, en accueillant des compagnies et des projets extérieurs à la grande région de Lisbonne dans ce théâtre », a déclaré le responsable d’une entité où vivent une soixantaine d’artistes.

C’est l’intention de la nouvelle direction d' »améliorer, non seulement le théâtre, pour créer de nouveaux publics, mais aussi pour revitaliser tous les espaces des installations de Casa do Artista », à savoir la Galeria Raul Solnado, avec environ 300 mètres carrés, pour accueillir des expositions, des lancements de livres et d’autres événements culturels.

« Notre idée est d’encourager les habitants de Casa do Artista, s’ils le souhaitent, à participer à des programmes culturels, que ce soit dans des pièces de théâtre ou au niveau de la transmission du savoir aux jeunes artistes », a souligné José Raposo à Lusa.

À son tour, la ministre de la Culture, Graça Fonseca, a déclaré que « cela n’avait aucun sens de ne pas avoir de relation [da entidade com o Ministério da Cultura] depuis près de vingt ans », soulignant la reprise de la connexion « qui n’aurait jamais dû se perdre », à travers un protocole avec le soutien échelonné de 150 000 euros réalisé via le Fonds de promotion culturelle.

Le ministre a également souligné les efforts qui seront entrepris, à travers la Direction générale des arts, pour établir le programme d’accueil des productions au Teatro Armando Cortez, « dans le but de promouvoir et de diffuser la création artistique nationale ».

La nouvelle direction, qui a pris ses fonctions en mars de cette année, a déjà prévu, pour cette année, le développement de diverses activités socioculturelles « dans une dynamique interne et communautaire », entre autres, la tenue d’une Foire du livre et du disque, un programme de rue divertissement dans les jardins et la publication mensuelle du bulletin d’information, a déclaré José Raposo.

Officiellement reconnue d’utilité publique, Apoiarte est une Institution Privée de Solidarité Sociale, créée le 27 mai 1986, qui vise à promouvoir et développer des initiatives culturelles, sociales et autres en faveur des artistes portugais ou autres, qui ont travaillé au Portugal.

AG // TDI

Le contenu du ministère de la Culture soutient Casa do Artista avec 150 mille euros en trois ans et apparaît d’abord dans Visão.