Dans un communiqué, Cathay Pacific a annoncé un plan de recapitalisation de l'entreprise pour 39 milliards de dollars de Hong Kong (4 457 millions d'euros), dont le gouvernement injectera 27,3 milliards de dollars de Hong Kong (3 110 millions d'euros) ).

C'est la première fois que le gouvernement de Hong Kong injecte de l'argent dans une entreprise privée afin de maintenir la ville en tant que plaque tournante du transport aérien dans la région.

"Le plan contribuera à maintenir notre compétitivité et nos opérations à une époque de défis sans précédent pour le marché mondial du voyage", a déclaré la société dans un communiqué publié sur son site Internet.

«Ce plan en trois parties a été conçu pour fournir à Cathay Pacific les fonds nécessaires pour faire face au déclin du secteur, et une plate-forme financière stable à partir de laquelle effectuer l'analyse des opérations nécessaires à la transformation des affaires, afin de refléter la nouvelle dynamique de la marché », indique le communiqué.

«Nous devons prendre les bonnes décisions pour nous adapter à la nouvelle réalité de l'aviation mondiale et pour assurer notre avenir à long terme. Tous les aspects de notre modèle d'entreprise devront être revus », a déclaré le président de la société, Patrick Healy.

En ce sens, le responsable a averti que "des décisions difficiles devront être prises au cours du dernier trimestre de cette année pour réaliser un Cathay Pacific apte à concurrencer avec succès et à prospérer dans ce nouvel environnement".

Cathay Pacific, qui emploie 33 000 personnes, a connu des difficultés financières à la suite de la pandémie de Covid-19, dont les revenus avaient déjà été affectés par les manifestations pro-démocratie de l'année dernière, auxquelles certains travailleurs de l'entreprise ont participé.

Bien que la compagnie aérienne n'ait pris aucune mesure à cet égard, l'administration chinoise de l'aviation civile a fait pression pour licencier certains travailleurs qui ont participé aux manifestations.

Depuis février, Cathay Pacific a perdu entre 2 500 et 3 000 millions de dollars de Hong Kong (entre 285 et 342 millions d'euros) par mois, selon le président de la société.

Le consortium britannique Swire Group est le propriétaire majoritaire de Cathay Pacific, avec 45% des actions, tandis que la société d'État chinoise Air China détient 29,99% des actions.

DD // VM