1-1-e1669908198824-png
le-forum-pour-la-competitivite-prevoit-une-recession-ou-une

Le Forum pour la compétitivité prévoit une récession ou une « croissance très modeste » de l’économie portugaise en 2023

🇧🇷[…] la vérité est que le quatrième trimestre présente une certaine ambiguïté, qui disparaîtra probablement au trimestre suivant », lit-on dans la note de conjoncture de novembre du Forum pour la compétitivité, publiée aujourd’hui, selon laquelle « l’évolution quelque peu surprenante de la consommation privée » au troisième trimestre – qui a accéléré de 0,7 % à 1,1 % en chaîne, malgré la hausse des prix et la forte baisse des salaires en termes réels – « suggère, d’une part, que le taux d’épargne baisse et, d’autre part, que ce ne sera pas durable ».

Selon le Forum, « les indicateurs dits ‘soft’, comme la confiance, se sont détériorés, avec seulement une reprise apparente en novembre ».

« Les quelques indicateurs « durs » sont presque tous en baisse, à l’exception notable des ventes de véhicules particuliers légers, notant que la consommation privée a fait preuve d’une résilience surprenante, avec une consommation de biens durables qui accélère de 1,9 % à 2,1 % en chaîne, du deuxième au troisième quart-temps », ajoute-t-il.

Outre ces données, le Forum pointe « des informations complémentaires sur le paquet d’aides aux familles, livré en octobre, qui aura distribué environ 730 millions d’euros aux actifs et environ 1 milliard aux retraités » et qui peuvent contredire, « en partie » , l’« effet de ralentissement général » prévu pour le quatrième trimestre.

« Il semble que la plupart des retraités se soient rendus compte qu’il s’agit d’une avance sur l’augmentation de l’année prochaine, en plus de prendre conscience que leurs pensions subiront des pertes, il y a donc une probabilité qu’une partie de ce qu’ils recevront soit épargnée pour pouvoir faire face à les dépenses de l’année prochaine », dit-il.

« Tout cela – estime-t-il – rend l’évolution du quatrième trimestre incertaine, même s’il est presque certain qu’une détérioration suivra dans les trimestres suivants ».

Pour 2023, le Forum pour la compétitivité souligne qu' »une nouvelle baisse des salaires réels est probable, la hausse des salaires nominaux ne pouvant suivre la hausse des prix », considérant que « cette baisse, associée à une baisse également probable baisse de l’emploi, devrait contribuer à une grande modération de la consommation privée, qui a fait preuve d’un dynamisme surprenant et insoutenable ».

« Les perspectives d’investissement ne peuvent être que négatives, compte tenu de l’évolution attendue de la demande, de la hausse des taux d’intérêt et des spreads de crédit », soutient-il.

Concernant les exportations, le Forum indique qu’elles sont « très conditionnées par l’environnement extérieur fragilisé et le fait que la reprise du tourisme est complète, perdant cet élément supplémentaire de croissance ».

« En résumé, l’année 2023 est entourée d’une grande incertitude, qui peut se traduire soit par une récession de l’économie portugaise, soit par une croissance très modeste », conclut-il.

Dans le contexte actuel de forte hausse des prix et de hausse des taux d’intérêt, le Forum Compétitivité prévient également que « les retards dans l’exécution du PRR [Plano de Recuperação e Resiliência] devrait être particulièrement dommageable », soulignant que « les fonds sont fixés en termes nominaux, donc plus ils sont exécutés tard, moins ils financeront d’investissements ».

Dirigé par l’homme d’affaires Pedro Ferraz da Costa, le Forum pour la compétitivité se considère comme « une institution active dans la promotion d’une compétitivité accrue au Portugal, à travers des incitations au développement de la productivité dans les entreprises ».

PD // EA

Articles récents