L'information a été transmise aujourd'hui par le secrétaire d'État angolais aux télécommunications et aux technologies de l'information, Manuel Oliveira, à l'issue de la cérémonie d'inauguration de trois salles informatiques dans les écoles de Luanda.

Dans le cadre du programme «Ngola Digital», coordonné par le Ministère angolais des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale (MTTICS), les écoles primaires du district de Rangel, dans la municipalité de Cazenga et Cacuaco, à Luanda, se sont aujourd'hui dotées de salles informatiques.

Selon le ministre, la livraison de ces salles aux établissements scolaires fait partie d'un programme MTTICS visant à accroître la littératie numérique des enfants, des adolescents et des jeunes.

«(Nous créons) des outils qui permettent à nos jeunes de s'intégrer dans le monde technologique. Il est de la responsabilité du gouvernement de travailler avec les établissements d'enseignement et autres pour que les technologies de l'information et de la communication soient des outils au service de la communauté », a-t-il déclaré dans des remarques aux journalistes.

Mário Oliveira a également déclaré que «Ngola Digital» est un projet à l'échelle nationale et qu'il a déjà installé environ 81 points à travers le pays qui bénéficieront au même nombre d'écoles, avec 46 bornes Internet ouvertes à Luanda.

Sans révéler les coûts impliqués dans le projet, le secrétaire d'État angolais aux télécommunications et aux technologies de l'information a déclaré que dans les projets de cette nature, «l'argent est le moins préoccupant».

«Et le résultat final nous est plus intéressant, avec ce projet, l'ITEL (Institut des Télécommunications de Luanda) va former des formateurs pour que les institutions puissent gérer ces salles désormais livrées», a-t-il noté.

L'école primaire Maria Mazzarelo n ° 3 066, dans la municipalité de Cazenga, a été l'un des bénéficiaires, avec une salle avec 21 ordinateurs, à la satisfaction de Mère Maribel González, responsable de l'institution.

Pour la religieuse, la salle informatique "sera un atout pour l'institution, notamment en formation intégrale qui vise à former des jeunes, des enfants et des adolescents dans le domaine des technologies".

«Ngola Digital» bénéficie du soutien du Fonds d'appui au développement des communications, de l'Institut national pour la promotion de la société de l'information de l'Angola et de l'ITEL, qui formera les formateurs.

DYAS // JH