La Sociedade de Transportes Coletivos do Porto (STCP) a augmenté ses revenus de 1,4 million d’euros en 2021, passant également de pertes à un bénéfice de 83 000 euros, selon les comptes approuvés lors de l’assemblée générale, publiés aujourd’hui.

« En 2021, le chiffre d’affaires du transport était de 33,5 millions d’euros, soit une augmentation d’environ 1,4 million d’euros par rapport à l’année précédente, soit une hausse de 4,2% », lit-on dans un communiqué de l’entreprise transmis à la communication sociale.

Pourtant, par rapport à 2019, avant la pandémie de covid-19, « les revenus du transport représentent environ 68% » du total de cette année.

Concernant le résultat net, en 2021 il était positif « d’un montant de 83 milliers d’euros, présentant un soulagement de 12,1 millions d’euros (101%) par rapport à 2020 ».

L’année précédente, la société alors dirigée par Manuel Queiró (aujourd’hui présidée par Cristina Pimentel) avait enregistré des pertes d’environ 12 millions d’euros.

En 2021, le résultat était « essentiellement dû à la réduction du résultat opérationnel (EBIT), de 6,9 ​​millions d’euros (70%), au résultat financier nul qui, l’année précédente, avait été négatif de 2,5 millions d’euros et également le transfert d’actionnaires », les six municipalités (Porto, Vila Nova de Gaia, Gondomar, Maia, Matosinhos et Valongo) qui se partagent le capital de STCP.

Quant aux résultats récurrents avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA), ils ont été positifs « d’un montant d’environ 4,2 millions d’euros, ce qui représente un soulagement de 7,2 millions d’euros (240%) par rapport à 2020 », notant « le reprise de la tendance positive de l’EBITDA qui avait été enregistrée dans la période pré-pandémique, grâce aux compensations financières vérifiées ».

L’année dernière, l’entreprise souligne également que la valeur de l’investissement réalisé était de 22,9 millions d’euros, dont 94 % concernaient « l’acquisition de 81 bus fonctionnant au gaz naturel comprimé et de cinq véhicules 100 % électriques ».

«Ainsi, la deuxième phase du programme de renouvellement de la flotte de bus STCP a été conclue, ce qui a contribué à la décarbonation de l’exploitation de l’entreprise qui, au total des deux phases, a permis le remplacement de 274 véhicules, correspondant à 65% de la flotte de des bus, des bus », précise l’entreprise.

Ainsi, à fin 2021, « la flotte de bus de la STCP est composée à 5 % de véhicules 100 % électriques, à 79 % alimentés au gaz naturel comprimé et à 16 % au diesel ».

Quant aux ouvriers, sur la même période l’effectif « était de 1.335 ouvriers, hors organes dirigeants, réquisitionnés et congés sans solde, soit une augmentation de deux ouvriers, par rapport à l’année 2020 ».

La STCP a transporté 51 millions de passagers en 2021, soit une augmentation de 3,6 % par rapport aux 49,2 millions transportés en 2020, selon les données auxquelles Lusa a eu accès le 17 février.

En 2021, le capital et les participations de STCP ont été transférés de l’État aux municipalités de Porto (53,69%), Vila Nova de Gaia (12,04%), Matosinhos (11,98%), Maia (9, 61%), Gondomar (7,28%) et Valongo (5,4%).

JE // JAP