Le programme « clic », présenté cet après-midi au Musée de l’électricité, à Lisbonne, prévoit également le paiement automatique des allocations familiales ou la suppression des déclarations trimestrielles des travailleurs indépendants, comme le rapporte aujourd’hui le Jornal de Notícias.

La présentation du programme a été faite par le secrétaire d’État à la Sécurité sociale, Gabriel Bastos, qui a commencé par souligner que « la Sécurité sociale mensuelle verse plus d’un million d’allocations familiales et verse plus de deux millions de pensions » tout en gérant la relation de cotisation « d’environ quatre millions de travailleurs dépendants et de plus de 330 000 travailleurs indépendants ».

« D’ici 2026, les 85 mesures transformeront la Sécurité sociale », a déclaré Gabriel Bastos, ajoutant que l’objectif est de rendre la Sécurité sociale « plus simple, plus directe et accessible, axée sur une réponse rapide aux besoins des allocataires à tout moment, sans les moyens nécessaires ». bureaucratie. » ».

Parmi les mesures qui seront financées à hauteur de 200 millions d’euros du Plan de Restructuration et de Résilience (PRR) et mises en place progressivement jusqu’en 2026, figure la création d’un simulateur intelligent de prestations sociales qui permettra de comprendre quelle prestation est la mieux adaptée à la situation actuelle. , dans un univers de plus de 60 tranches existantes, dit-il.

Le simulateur vous permettra également de connaître la valeur estimée de la prestation ainsi que sa durée.

La ministre du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, Ana Mendes Godinho, a souligné, dans des déclarations aux journalistes, le « très gros investissement du point de vue de la transformation de la Sécurité sociale » dans le but de la rendre « plus rapide, plus proche, mais qui aussi parvient de plus en plus à concevoir des solutions adaptées aux besoins concrets des personnes ».

L’attribution automatique de l’allocation familiale se fera sur la base des informations dont dispose déjà l’administration publique, sur la base de la communication entre la justice et des déclarations de revenus des parents communiquées à la sécurité sociale et à l’administration fiscale.

« Plus le processus sera simple, plus grande sera la justice dans l’attribution de cette aide sociale, à savoir dans l’allocation, car la personne elle-même n’aura même pas à la demander et y aura accès, si elle remplit les conditions », a précisé le ministre. , même si elle ne s’est pas engagée sur la date de mise en œuvre de la mesure.

Comme déjà annoncé par le Gouvernement, il est également prévu la création d’une nouvelle prestation sociale unique, qui viendra consolider un ensemble de prestations sociales, dans le but de garantir un accès plus simple et plus direct à la protection sociale aux citoyens en situation de vulnérabilité.

Une autre des mesures est la suppression des déclarations de rémunération mensuelle par les entreprises, également annoncée par le gouvernement, et la simplification du cycle de cotisation des entreprises, permettant le calcul automatique des cotisations.

Quant à la suppression des déclarations trimestrielles des travailleurs indépendants, le responsable a expliqué que cette obligation contributive sera calculée sur la base des informations communiquées par les travailleurs indépendants à l’administration fiscale.

Le « service domestique en ligne » sera également disponible dans le Direct de la Sécurité Sociale pour la communication du service domestique, permettant la génération du document de paiement.

DF // MSF