« […] Le Metropolitano de Lisboa informe que le taux d’adhésion global a atteint 46,24% par rapport au nombre total de travailleurs prévus (852 travailleurs) pour les périodes visées », lit-on dans un communiqué.

L’entreprise ajoute qu’elle est réceptive « à la discussion des propositions présentées par les entités syndicales, qui font l’objet de négociations ».

La circulation dans le Metropolitano de Lisboa a repris normalement vers 10h00 aujourd’hui, après une grève partielle des travailleurs entre 05h00 et 09h30, a indiqué la source de l’entreprise à Lusa.

S’adressant à Lusa ce matin, Anabela Carvalheira, de la Fédération des syndicats des transports et des communications (FECTRANS), avait déclaré que, comme les grèves de la semaine dernière, le nombre de membres est « élevé ».

Les travailleurs du métro de Lisbonne mènent aujourd’hui une nouvelle grève partielle, entre 05h00 et 09h30 pour la plupart des travailleurs, et entre 09h30 et 12h30 pour les employés administratifs.

En raison de l’arrêt, Carris, géré par la mairie de Lisbonne, a annoncé un renforcement de quatre de ses voies de circulation en raison des deux grèves du Metropolitano cette semaine, prévues aujourd’hui et jeudi.

« En raison de la grève du métro, nous allons renforcer les lignes suivantes : 726 sur le tronçon Pontinha Metro – Estefânia ; 736 sur les tronçons Senhor Roubado — Marquês de Pombal et Campo Grande — Cais do Sodré ; 744 sur le tronçon Oriente — Restauradores ; et 746 sur le tronçon Sete Rios — Marquês de Pombal », a informé Carris vendredi.

Une grève de 24 heures est prévue jeudi pour la majorité des travailleurs, donc « il est prévu que le service de transport se termine à 23h00 le 3 novembre. [quarta-feira] et rouvre à 6h30 le 5 novembre [sexta-feira]», selon le transporteur.

Les syndicats représentant les travailleurs du Metropolitano de Lisboa, EPE, ont présenté des préavis de grève pour protester contre le gel des salaires et exiger le recrutement immédiat du personnel opérationnel et des évolutions de carrière.

Les 26 et 28 octobre, les travailleurs de l’entreprise ont fait deux grèves partielles qui, selon la FECTRANS, ont connu un taux de participation élevé. Selon le transporteur, le 26 l’arrêt avait une adhérence de 42,62% et le 28, 45,37%.

Lundi, une grève des heures supplémentaires a été déclenchée pour 10 jours, renouvelables.

Les travailleurs ont déjà mené des grèves partielles au travail en mai et juin, en tenant compte des mêmes revendications présentées pour les nouveaux arrêts.

Le métro de Lisbonne fonctionne avec quatre lignes : jaune (Rato-Odivelas), verte (Telheiras-Cais do Sodré), bleue (Reboleira-Santa Apolónia) et rouge (aéroport-São Sebastião). Le service est ouvert de 6h30 à 1h00 tous les jours.

La grève partielle d’aujourd’hui coïncide avec un arrêt de travail de 24 heures à Rodoviária de Lisboa, au cours d’une semaine au cours de laquelle la capitale accueille l’événement international Web Summit, qui a commencé lundi et se termine jeudi.

JML (DD/PD/SSM/RCP) // RBF

Le contenu Adhésion partielle sévère des travailleurs de Metro de Lisboa atteint 46,24%, selon l’entreprise apparaît d’abord dans Visão.