S’adressant aux journalistes à la fin de la réunion du conseil d’aujourd’hui, au cours de laquelle il a été interrogé sur le projet par les bancs du PSD et de la CDU, Luís Nobre a déclaré que « Infraestruturas de Portugal (IP), propriétaire de la propriété, avait l’intention d’utiliser un espace qui vacant depuis plus d’une décennie ».

Le maire socialiste a assuré que les fonctions et services opérant actuellement à la gare « ne disparaîtront pas, mais seront transférés vers un autre emplacement ».

« La billetterie, le bar et les autres services resteront. Il ne pouvait en être autrement. Personne n’allait faire un investissement de 90 millions d’euros dans la modernisation de la ligne Minho et ensuite compromettre cet investissement », a-t-il soutenu.

Selon Luís Nobre, l’homme d’affaires, qui possède déjà un hôtel dans la ville, « a proposé à IP la refonctionnalisation du bâtiment en hôtel, ayant réalisé cette intention, et » plus tard, la municipalité a été informée du projet « .

« La municipalité est d’accord. Il est logique de réaffecter cette propriété historique, tant qu’elle est garantie et, compte tenu de cette sécurité, que les fonctions actuelles de la gare ne sont pas altérées. Au fond, c’est une appréciation d’un bâtiment qui aura une fonction dynamique, non seulement dans l’activité hôtelière, mais aussi dans les synergies qu’il créera et dans la revitalisation de tout l’environnement », a-t-il précisé.

L’agence Lusa a contacté IP et attend des informations sur le contrat de transfert de propriété et les caractéristiques de l’investissement en question.

Le maire a ajouté que « la municipalité a suivi le processus d’autorisation, en collaboration avec la Direction régionale de la culture du Nord (DRCN) ».

« Le projet initial est en train d’être modifié car il prévoyait initialement quelques changements en termes de couverture. La DRCN et la Chambre ont compris qu’elles ne pouvaient être exécutées. L’objectif est de maintenir la façade et les caractéristiques historiques de la propriété », a-t-il déclaré.

Luís Nobre a ajouté que « les unités hôtelières créées dans un contexte historique sont thématisées et font appel à la mémoire, aux expériences de la ville où elles sont installées ».

« Dans ce cas, il y a un élément très fort qui est toute la mystique de l’activité ferroviaire dans la commune et, dans ce lieu précis, qui va se perpétuer ».

Interrogé sur le montant de l’investissement, Luís Nobre a déclaré ne pas le savoir, ajoutant seulement que le nouvel hôtel « devra toujours avoir plus de 40 chambres, sinon il ne sera pas durable ».

« La ville a besoin de cet espace revitalisé, avec une dynamique qui attire de nouveaux visiteurs », a-t-il souligné.

Le maire a ajouté qu’il y avait une « manifestation d’intérêt d’un homme d’affaires de Viana do Castelo pour l’acquisition de l’immeuble CTT, sur l’avenue principale de la ville.

L’investisseur, qui a déjà investi dans la régénération urbaine sur la même avenue, entend transformer le bien CTT en logements.

ABC // MSP