« [Os] les syndicats représentant les travailleurs du Metropolitano de Lisboa, EPE ont présenté des préavis de grève pour les 26 et 28 octobre prochains, il est donc prévu que le métro démarre le service de transport, ces jours-là, à partir de 10h15 », a déclaré la société dans une déclaration.

Comme mardi, la grève a lieu entre 05h00 et 09h30 pour la plupart des travailleurs et de 09h30 à 12h30 pour le secteur administratif et technique.

Cependant, la Fédération des syndicats des transports et des communications (FECTRANS) a fait savoir que les travailleurs du métro de Lisbonne accomplissent une autre journée de grève partielle le 2 novembre et une grève de 24 heures le 4 novembre.

Le préavis de grève a été délivré le 6 octobre « en raison de l’absence de réponses aux questions posées, soit lors de réunions avec le ministre de l’Environnement, soit avec le président du Metropolitano de Lisboa », selon le FECTRANS.

« La grève n’est pas seulement contre le gel des salaires, nous allons plus loin. Nous défendons un remplacement total des troupes, qui n’est pas encore accompli », a déclaré Anabela Carvalheira, de la fédération, dans des déclarations à l’agence Lusa.

Le syndicaliste a souligné l’importance de « remplir immédiatement le cadre opérationnel et l’évolution de carrière ».

Dans un communiqué, la Commission intersyndicale du Metropolitano de Lisboa a indiqué que la lutte des travailleurs est « contre le gel des salaires ; pour l’application de tous les engagements assumés par le ministre de l’Environnement et de l’Action pour le climat, y compris la prolongation de l’Entente d’entreprise ; pour le droit au transport et pour le remplacement immédiat de tout le personnel, dont les promesses à ce jour sont restées pour la plupart sur le papier ».

« Nous ne manquons pas de raisons, l’important maintenant est l’union de tous et la construction d’une grande lutte, pour la dignité des travailleurs, pour la défense de nos emplois et du Metropolitano de Lisboa », a souligné la Commission intersyndicale.

Selon le transporteur, l’adhésion globale à la grève partielle de mardi au Metropolitano de Lisboa était de 42,62%.

« Le Metropolitano de Lisboa est réceptif à la discussion des propositions présentées par les entités syndicales, qui font l’objet de négociations », a ajouté l’entreprise dans la même note.

Les travailleurs du métro ont mené des grèves partielles dans leur service en mai et juin avec les mêmes revendications présentées pour le nouvel arrêt.

Le métro de Lisbonne fonctionne avec quatre lignes : jaune (Rato-Odivelas), verte (Telheiras-Cais do Sodré), bleue (Reboleira-Santa Apolónia) et rouge (aéroport-São Sebastião). Le service est ouvert de 6h30 à 1h00 tous les jours.

RCP (MP) // ROC

Le contenu Circulation dans Metro de Lisboa devrait commencer aujourd’hui à 10:15 après la première apparition d’une grève partielle à Visão.