Le Premier ministre a annoncé ce jeudi que la situation calamiteuse s’applique à 270 des 278 municipalités portugaises, dont deux de celles qui avaient reculé sur les mesures en raison du nombre d’infections – Rio Maior et Moura – ainsi qu’à Alandroal, Marinha Grande, Penela. , Albufeira et Figueira da Foz, qui avait été conservée. Bientôt, Odemira et Portimão restent sur la liste noire.

« Il y a des comtés, et la liste est longue, ce qui devrait être alerte: des comtés qui ont un taux d’incidence supérieur à 120 cas pour 100 mille habitants », a déclaré António Costa, dans Compte rendu la réunion du Conseil des ministres qui a impliqué l’approbation des diplômes de la stratégie de lutte contre la corruption et le processus de déflation.

Miranda do Douro, Paredes et Valongo sont retenus dans la troisième et avant-dernière phase de la déflation, a également déclaré le chef du gouvernement. Cependant, il y a une mauvaise nouvelle pour Odemira: les paroisses de São Teotónio et Loongueira / Almograve sont immédiatement dans une clôture sanitaire.

«Enfin, je voudrais un cas très particulier, celui d’Odemira. Comme vous le savez, depuis le début, il a toujours eu un taux d’incidence beaucoup plus élevé. C’est un cas très particulier à plusieurs niveaux. Premièrement, c’est la plus grande commune du territoire continental. Deuxièmement, toutes les enquêtes de santé publique identifient celle des différentes paroisses de la commune, l’accent est mis sur deux et associé à la population migrante travaillant dans le secteur agricole », a expliqué António Costa.

Il y a deux semaines, l’exécutif a décidé que, compte tenu de la situation épidémiologique (les communes qui n’étaient pas dans la zone verte, c’est-à-dire qu’elles étaient au-dessus du seuil de risque), quatre communes devaient revenir aux règles en vigueur avant – lorsqu’elles étaient Seuls les coiffeurs, les volets et les librairies ouverts – et sept ont respecté les restrictions de hauteur en vigueur, sans progression de la déviation.

Les communes de Moura, Odemira, Portimão et Rio Maior Alandroal et Albufeira, Beja, Carregal do Sal, Figueira da Foz, Marinha Grande et Penela étaient en jeu.

Depuis le début de la pandémie, le Portugal a enregistré 836.033 cas confirmés d’infection par le SRAS-CoV-2, après avoir enregistré 470 contagions supplémentaires entre hier et aujourd’hui, selon le dernier bulletin épidémiologique de la direction générale de la santé. le nouveau coronavirus dans le pays est passé à 16 974, après qu’une autre personne ait perdu la vie avec cette maladie.

Le risque de transmissibilité (Rt) du virus est à 1 à la fois sur le continent et au niveau national. Quant à l’incidence, elle est inférieure à 120 000 cas pour 100 000 habitants, soit 69,3 cas d’infection sur le territoire national et 66,5 au Portugal continental.

Actualité mise à jour à 20:34