«En ce moment, moins de deux mois après la publication du décret-loi [relativo ao alargamento] 25 700 contrats de travail individuels ont déjà été enregistrés, pleinement validés et opérationnels dans l’ADSE », a déclaré la ministre Alexandra Leitão à Lusa.

«Ce nombre dépasse les attentes que nous avions», a ajouté le ministre, soulignant «l’énorme succès du programme» dont l’univers potentiel est d’environ 100 000 travailleurs avec des contrats individuels, la plupart des entreprises publiques (hôpitaux publics).

Alexandra Leitão a ainsi rejeté les critiques du PSD, qui, au parlement, a demandé une série d’auditions qui se tiennent au sein du comité de spécialité, sur l’extension des enregistrements ADSE, estimant que le processus «a été géré de manière inefficace» par le gouvernement.

Parmi les critiques, les sociaux-démocrates se réfèrent à la liste des entités couvertes par l’élargissement, encore à publier et qui «a généré surprise et contestation» pour avoir inclus, dans une première version, des entités de régulation, comme Banco de Portugal.

Selon le ministre, le décret-loi qui prévoit la prorogation de l’ADSE approuvé en décembre «vaut en lui-même» et ne nécessite pas de réglementation, et la liste des entités proposée par le Conseil de la Directive ADSE ne fait que «clarifier».

« Cette liste est un simple élément de clarification dont la non-approbation n’exclut pas qu’il n’y ait pas d’enregistrement », a déclaré Alexandra Leitão, ajoutant qu ‘ »il n’y a pas de retard dans l’enregistrement des personnes ».

Le fonctionnaire a déclaré que «même aujourd’hui ou demain [sexta-feira]»Devrait recevoir la nouvelle proposition de la liste des entités couvertes, qui est en cours de finalisation par le conseil d’administration de l’ADSE et qui sera publiée« la semaine prochaine ».

Comme le ministre l’avait déjà signalé au parlement, la nouvelle liste devrait exclure les régulateurs ainsi que la plupart des entreprises municipales, a-t-il déclaré.

«Au vu des critiques que j’ai entendues lors de la réunion avec le Conseil général et de surveillance, je pense qu’il est probable qu’en fait, les régulateurs disparaîtront de la liste», a déclaré Alexandra Leitão.

Quant aux entreprises municipales, le gouverneur a réaffirmé que, ayant pour la plupart une «forme juridique privée», c’est-à-dire étant des sociétés anonymes, «en principe elles ne seront pas incluses» dans la liste des entités publiques dont les travailleurs sous contrat individuel peuvent adhérer à l’ADSE.

Le décret-loi qui prévoit l’extension de l’ADSE aux travailleurs sous contrat individuel des entités publiques est entré en vigueur le 9 janvier et les inscriptions ont commencé le 18 janvier.

DF // MSF

Le contenu Environ 25 700 travailleurs avec un contrat individuel inscrits à ADSE apparaissent en premier dans Visão.