EDP ​​a annoncé qu’elle investirait 24 milliards d’euros au cours des quatre prochaines années, consacrant 80% de ce montant aux énergies renouvelables, dans le but de doubler la capacité solaire et éolienne et d’investir dans des domaines tels que l’hydrogène vert et le stockage d’énergie.

Dans un communiqué envoyé ce jeudi, la compagnie d’électricité assume l’objectif d’arrêter la production de charbon et de développer 20 GW en énergies renouvelables jusqu’à la fin de la mise en œuvre de ce plan stratégique. L’engagement en faveur de la transition, précise l’entreprise, permettra d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030 (20 ans avant l’objectif initial), assurant 100% de la production d’électricité grâce aux énergies renouvelables.

L’investissement dans ces énergies sera augmenté en Europe et en Amérique du Nord, régions du globe où sont destinés 80% des nouveaux investissements d’EDP et où des efforts publics sont attendus de l’ordre du milliard, soit via le Green Deal européen, soit via le plan de la nouvelle administration aux États-Unis, pour atteindre les objectifs de décarbonisation et d’énergies renouvelables.

Sur les 24 milliards d’euros (4,8 milliards par an), 15% sont destinés aux investissements dans les réseaux et 5% aux solutions pour les clients et la gestion de l’énergie. Pour l’investissement et la transformation numérique, l’entreprise dirigée par Miguel Stilwell de Andrade alloue 2 milliards d’euros, destinés à de nouvelles solutions dans des domaines tels que les réseaux intelligents, les communautés énergétiques, la mobilité électrique, l’hydrogène et le stockage d’énergie.

Dans ces deux derniers domaines, EDP a récemment annoncé la création de business units autonomes, avec l’objectif d’avoir, en 2025, plus de 400 MW en stockage aux États-Unis et de développer des projets d’hydrogène vert. En plus d’être impliqué dans le projet Sines, avec des partenaires tels que Galp et REN, il évalue 20 projets qui pourraient conduire à l’installation d’environ 250 MW en électrolyseurs et à la production, par cette voie, de 0,5 à 1 GW d’énergie renouvelable. pendant la durée du plan stratégique.

Selon le plan, le Portugal devrait recevoir un investissement de 6,3 milliards d’euros (hors projet hydrogène à Sines), principalement dans la modernisation du réseau, les énergies renouvelables et les nouvelles entreprises, avec la création de 7 250 stations-service supplémentaires. Travaux directs et indirects , en plus des plus de 30 000 indirects et 5 700 directs qui existent actuellement.

Après avoir déjà réalisé des ventes d’actifs de 2,7 milliards d’euros (six barrages dans le Douro et deux usines à gaz en Espagne), la société prévoit d’investir encore un milliard d’euros dans de nouvelles divisions d’ici 2025, sans préciser.

EDP ​​Content veut doubler l’énergie solaire et éolienne et investir 24 milliards d’ici 2025 apparaît en premier à Visão.