« Aux termes du contrat, l’orchestre régional a l’obligation de présenter un rapport trimestriel d’activités et de comptes. Ce n’est qu’après la présentation de ce document que la DGARTES est contractuellement habilitée à payer la pension alimentaire trimestrielle », lit-on dans une clarification envoyée à Lusa, indiquant que « l’Orquestra Regional do Norte n’a pas présenté le rapport susmentionné pour le premier trimestre de l’année 2022. ”.

Selon la DGARTES, « c’est la seule raison du retard de paiement, contrairement à ce qui se passe dans les deux autres orchestres régionaux – Orquestra Filarmonia das Beiras et Orquestra Clássica do Sul – dans lesquels les situations sont régularisées et les paiements effectués ».

Mardi, une source de l’entité gestionnaire de l’Orquestra do Norte, basée à Amarante, a indiqué que 34 musiciens avaient des arriérés de salaire pour avril et mai.

Le directeur exécutif de l’Associação Norte Cultural, qui supervise l’orchestre, a déclaré que la situation était due à des difficultés de trésorerie qui étaient en train d’être résolues.

Selon José Bastos, le modèle actuel de soutien de l’État, par l’intermédiaire de la Direction générale des arts, qu’il juge « inadapté à la réalité », prévoit que la trésorerie de l’association anticipera le paiement des salaires de ses travailleurs.

« Il faut avoir la capacité de générer des revenus, de pouvoir anticiper le paiement des salaires. Ce n’est qu’alors que nous sommes remboursés de ce montant », a-t-il expliqué.

Il a ensuite évoqué que « les conditions ne sont réunies que maintenant pour procéder à la demande de remboursement » du premier trimestre de l’année, qui, « à terme, permettra de payer les revenus de trésorerie des mois d’avril et de mai ».

Dans la clarification de la tutelle envoyée aujourd’hui à Lusa, il est mentionné que « la gestion des financements publics accordés aux orchestres régionaux, qui sont destinés à soutenir leurs activités et leur fonctionnement, relève de la responsabilité des directions des orchestres respectifs ».

Cette direction générale « espère que cette difficulté sera rapidement surmontée par l’importance que les orchestres régionaux ont dans la culture au Portugal d’un point de vue stratégique, dans la garantie qu’ils offrent dans l’accès de la population à la création et à la jouissance d’une musique classique de qualité » .

D’autre part, le directeur et l’administration de l’Orquestra do Norte et le comité de travail respectif sont conscients du soutien continu que la DGARTES a apporté à l’orchestre susmentionné.

L’Association culturelle Norte a été fondée en 1992, ayant comme membres fondateurs les conseils municipaux d’Alijó, Bragança, Vila Real, Guimarães, Vieira do Minho, Póvoa de Lanhoso, Montalegre, Terras de Bouro, Torre de Moncorvo, Caminha, Chaves et Fafe.

La Fondation Casa de Mateus, la Fondation Cupertino de Miranda et quelques citoyens faisaient également partie des fondateurs de l’association.

APM//LIL