«En cette période difficile que nous traversons, en raison de la pandémie du covid-19 et de la peur qu'elle suscite, le Portugal assiste à la croissance d'un mouvement fasciste raciste, xénophobe, qui mine la démocratie et ses valeurs» , affirment les signataires de la lettre, qui comptent également sur la brigade Victor Jara, la chanteuse de fado Aldina Duarte et le contrebassiste Bernardo Moreira.

«On sait que c'est un mouvement qui n'est pas seulement portugais, mais international», poursuivent les abonnés, «qui augmente de façon exponentielle le danger qu'il représente», préviennent-ils.

«Pour toutes ces raisons, les musiciens portugais, créateurs et interprètes d'une langue qui ne connaît pas de frontières, les soussignés, viennent exprimer leur répudiation contre toutes les formes de discrimination, en faisant appel au pouvoir politique et à la société civile dans son ensemble pour que se mobiliser contre le racisme, la xénophobie, le fascisme », concluent-ils.

La lettre, disponible sur https://musicoselhanoracismo.wordpress.com/, porte les signatures de musiciens de différents domaines, du fado au jazz, en passant par la musique classique classique et contemporaine.

Les signataires sont les pianistes João-Paulo Esteves da Silva, Filipe Melo, Filipe Raposo, Mário Laginha et Júlio Resende, le chanteur JP Simões, le guitariste Mário Delgado, les saxophonistes Carlos Martins et Ricardo Toscano, les chanteurs Maria João, Rita Red Chaussures, Cristina Branco et Manuela Azevedo, tubercule Sérgio Carolino et chanteur Salvador Sobral.

Alex Cortez, Alvaro Rosso, André Fernandes et André Sousa Machado, Bruno Pedroso, Catarina Moura, César Cardoso, Daniel Bernardes, Eduardo Raon, Fátima Serro, Hélder Gonçalves, Joana Manuel, João Gil, João Moreira, João Pedro Coelho, Jorge Nogueira, José Dias, LBC Soldjah (Flávio Almada), Letícia Cruz, Luís Cunha, Luís Figueiredo, Luís Pedro Madeira et Luís Varatojo sont également parmi les abonnés.

Mário Delgado, Miguel Ferreira, Mitó Mendes, Nuno Costa, Nuno Ferreira, Óscar Graça, Paula Oliveira, Paula Sousa, Paulo Bandeira, Paulo Gaspar, Paulo Vaz de Carvalho, Pedro Biscaia, Pedro Almeida, Pedro Gonçalves, Pedro Guedes, Pedro Jeremias, Pedro Madaleno, Rita Maria, Ruben Alves, Rui Galveias, Rui Paulo Simões, Sara Carvalho et Scúru Fitchádu sont d'autres noms sur la liste.

Sérgio Pelágio, Sofia Vitória, Susana Santos Silva et Tomás Marques figurent également parmi les abonnés à la lettre contre la xénophobie, le racisme et le fascisme.

NL // MAG

Le contenu des musiciens portugais signent une lettre ouverte contre la xénophobie, le racisme et le fascisme apparaît d'abord à Visão.