Le total des prêts aux entreprises et aux familles a atteint respectivement 72 165 et 119 831 millions d'euros à fin septembre, les valeurs les plus élevées depuis juin 2018 et novembre 2015, a déclaré aujourd'hui Banco de Portugal.

Selon les statistiques de la banque centrale, le «  stock '' de prêts accordés par les banques aux entreprises en septembre (de 72.165 millions d'euros) se compare à 71.731 millions d'euros en août et 69.118 millions d'euros en septembre 2019.

Les créances irrécouvrables des entreprises représentaient, en septembre, 4,0% du crédit total, demeurant inchangé par rapport à août et inférieur à 6,4% en septembre 2019.

Quant au «  stock '' de crédits aux ménages, il est passé à 119.831 millions d'euros en septembre, contre 119.519 millions d'euros en août et 118.205 millions d'euros le même mois, soit sa valeur la plus élevée depuis novembre 2015.

On notera en particulier les crédits immobiliers, qui s'élevaient à 93998 millions d'euros en septembre, contre 93,786 millions d'euros en août et 92909 millions d'euros en septembre 2019 et le plus élevé depuis avril 2017.

En crédit à la consommation, le «  stock '' du montant accordé en septembre était proche de 19255 millions d'euros, en hausse par rapport au mois d'août (19222 millions d'euros) et au même mois de 2019 (18295 millions d'euros).

Les prêts à d'autres fins se sont élevés à 6 578 millions d'euros en septembre, 66,8 millions d'euros de plus qu'en août, mais inférieurs à près de 7 002 millions d'euros en septembre de l'année dernière.

Quant aux créances douteuses, les prêts au logement sont restés à 0,7% en septembre, la même valeur qu'en août et en dessous de 1,1% le même mois l'année dernière.

En crédit à la consommation et autres fins, les créances douteuses représentaient 6,6% en septembre, au même niveau qu'en août et en dessous de 7,4% en septembre 2019.

En analysant le nombre total de débiteurs (et non les montants de crédit), selon Banco de Portugal, 8,9% des ménages avaient des impayés en septembre, une proportion plus faible qu'en août (9,3%) et le même mois 2019 (9,0%).

Dans le cas des entreprises, le nombre de débiteurs a également diminué, en septembre, à 17,6% du total, contre 18,7% en août et 18,8% le même mois.

En raison de la crise économique provoquée par la pandémie de covid-19, des prêts aux entreprises avec garanties de l'État sont en vigueur et un moratoire public sur les crédits bancaires des familles et des entreprises, récemment prolongé jusqu'au 30 septembre 2021.

Toujours selon les données publiées aujourd'hui par Banco de Portugal, les dépôts des particuliers dans les banques résidentes sont passés de 157 985 millions d'euros fin août à 158,1 milliards d'euros fin septembre.

PD // JNM

Le contenu Crédit aux entreprises au maximum depuis juin 2018 et aux familles depuis novembre 2015 apparaît en premier dans Visão.