Le nouveau coronavirus était présent dans les eaux usées de Milan et de Turin en décembre 2019, deux mois avant la détection de la première infection dans le pays, selon une étude de l'Institut supérieur italien de la santé.

«L'étude a examiné 40 échantillons d'eaux usées collectées entre octobre 2019 et février 2020. Les résultats, confirmés par deux laboratoires différents avec deux méthodes différentes, ont confirmé la présence du SRAS-ARN (acide ribonucléique, un élément essentiel d'un virus) Cov-2 dans des échantillons prélevés à Milan et Turin le 18 décembre 2019 », explique l'institut dans un communiqué publié aujourd'hui.

Des traces similaires ont également été découvertes dans les eaux usées de Bologne le 29 janvier 2020, le premier cas officiel de coronavirus à l'origine de la covid-19 contractée en Italie ayant été détecté le 20 février, dans la petite ville de Codogno, non loin de là. de Milan.

L'Institut supérieur italien précise que les échantillons collectés entre octobre et novembre 2019 n'ont pas révélé de traces de coronavirus dans les eaux usées.

«Cette recherche peut aider à comprendre le début de la circulation du virus en Italie et fournit des informations plus cohérentes» que les analyses réalisées en France sur des patients hospitalisés qui ont montré des résultats d'infection par le SRAS-CoV-2 depuis décembre 2019 », précise l'institut dans la déclaration.

L'Institut supérieur italien de la santé cite également une étude espagnole qui a identifié l'ARN de ce virus dans les eaux usées de Barcelone recueillies à la mi-janvier, "environ 40 jours avant la notification du premier cas" en Espagne.

L'Italie a été l'un des pays d'Europe les plus touchés par Covid-19, avec un total de 34 514 décès depuis les premiers cas de la maladie dans le pays le 21 février.

Au cours des derniers jours, le pays a de nouveau enregistré une recrudescence de cas, représentant 66 décès associés et 333 nouvelles infections jeudi, les chiffres quotidiens les plus élevés enregistrés cette semaine.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 450 000 morts et infecté plus de 8,4 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe a succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est désormais celui qui compte le plus de cas confirmés et le plus de décès.

PMC // ANP