La plateforme Convergence pour la culture a aujourd’hui considéré les 42 millions d’euros du programme d’appui au secteur, annoncé jeudi par le gouvernement, «trop maigres pour les besoins», et a réitéré l’absence de «mesures de soutien véritables, larges et universelles».

Le gouvernement a créé un programme d’appui au secteur de la culture, doté d’une dotation globale de 42 millions d’euros, dans une première phase. La Garantie Culture est, selon la ministre de la Culture, Graça Fonseca, la «matérialisation du programme créé par la loi de finances 2021 pour soutenir le travail artistique». Graça Fonseca a souligné qu’il s’agissait d’un «soutien universel, non compétitif et non remboursable».

«Quant aux 42 millions d’euros, […] nous comprenons qu’ils sont en fait trop maigres pour les besoins actuels des travailleurs; cependant, ils doivent être appliqués immédiatement, compte tenu de l’énorme précarité qui sévit actuellement dans la vie de ces professionnels et de leurs familles », déclare Convergência pela Cultura, dans un communiqué publié aujourd’hui.

Cette plate-forme civique souligne que le programme Garantie Culture «ne garantit pas plus que le report de solutions vraiment exemplaires, globales et inclusives, car malheureusement il est réduit au spectre des soutiens de la Direction générale des Arts, qui, en plus de ne pas être le problème essentiel à résoudre, ne viser qu’une petite partie de l’activité culturelle ».

Concernant le soutien social d’un montant unique de 438,81 euros, faisant référence à un indice de soutien social (IAS), «universel et attribuable à tous les travailleurs indépendants», qui ont un code d’activité économique (CAE) ou IRS dans le secteur de la Culture, également annoncée jeudi par le Gouvernement, Convergence pour la Culture voit «avec plaisir qu’enfin […] l’IAS est la référence minimale à attribuer en tant que soutien aux travailleurs de la culture ».

Cependant, cette plateforme « souligne l’importance de prolonger ce montant pour chaque mois d’absence de soutien, avec des comptes rétroactifs, en tenant compte d’environ 9 mois d’absence de tout soutien financier pour l’année 2020 ».

En outre, la plateforme fait valoir que «l’absence de CAE et d’IRS ne constitue pas un obstacle à l’éligibilité, et les associations et entreprises du secteur sont invitées à identifier, de bonne foi, tous les travailleurs présentant des irrégularités dans l’attribution de leurs codes de conduite. activité économique ».

Convergência pela Cultura souhaite également que ce soutien «s’adresse à tous les travailleurs du secteur de la culture, y compris les travailleurs indépendants, les travailleurs indépendants, les propriétaires uniques et les propriétaires uniques», et demande également «que la suspension de les actions exécutives et le versement des prestations à l’Autorité fiscale et sociale est prolongé jusqu’au 31 juillet, à l’instar du soutien accordé aux entreprises ».

La plateforme appelle également à la création de «bourses de formation rémunérées, soutenues par le Fonds de cohésion et d’autres fonds européens, pour les entreprises audiovisuelles, les événements, les promoteurs et les producteurs, comme base d’un processus de requalification par l’action de formation professionnelle, garantir la certification des entités impliquées ».

Convergence for Culture est toujours préoccupée par «la manière dont ces soutiens sont annoncés, qui sont apparemment une réponse musclée qui semble bonne aux yeux de l’opinion publique, mais qui ne correspond pas à la réalité que traverse le secteur en cas d’urgence et à ce nouveau confinement national ».

En outre, cette plateforme considère que les mesures annoncées jeudi « ne diminuent pas la pertinence de l’absence de réponses concrètes et efficaces au cours de l’année 2020 ».

«Avec cette annonce, nous craignons qu’elle soit sous-évaluée ou littéralement oubliée [o ano passado], principalement parce que des milliers de travailleurs du secteur culturel n’étaient pas éligibles et ont été exclus de la vision d’un gouvernement garantissant que «personne ne serait laissé pour compte» », conclut la plateforme.

JRS (SS) // MAG

Le contenu de Covid-19: un soutien «trop maigre pour les besoins» – La convergence pour la culture apparaît en premier dans Visão.