Les écoles et les garderies de Reguengos de Monsaraz fermeront "par précaution" à partir de lundi, a indiqué aujourd'hui le maire de la commune où une épidémie de covid-19 a été détectée dans un foyer comptant 62 cas d'infection confirmés.

S'adressant à Lusa, José Calixto a expliqué que la décision résultait d'une proposition de l'autorité locale de protection civile, acceptée par l'autorité de santé publique, lors d'une réunion de concertation entre les différentes entités compétentes de cette région de l'Alentejo.

«Fondamentalement, ce n'est qu'une anticipation de trois jours de la fin du mandat. Dans le cas de l'enseignement secondaire, les matières sont récupérées et se termineront par des cours à distance », a expliqué le maire de Reguengos de Monsaraz.

En ce sens, tous les établissements relevant du ministère de l'Éducation seront fermés, ainsi que ceux de la gestion municipale, tels que les crèches et les activités de soutien aux familles.

Malgré la mesure préventive, José Calixto garantit que les autorités locales ne disposent pas, pour le moment, de données pouvant indiquer la nécessité d'imposer une clôture sanitaire dans la commune.

Le maire et l'autorité locale de protection civile ont également déclaré que, bien qu'il n'ait pas encore de chiffres officiels pour les derniers tests effectués, il est conscient que "l'écrasante majorité était négative".

Le maire a fait référence à plus de 100 tests effectués dans la communauté sur des personnes ayant été en contact avec des utilisateurs ou des employés infectés de la maison Maria Inácia Vogado Perdigão Silva, où la semaine dernière, une épidémie du virus Covid-19 a été détectée.

Le nombre total de personnes infectées par le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) dans cette institution s'élève à 62, soit 17 employés et 45 utilisateurs.

Quatre des personnes âgées testées positives pour covid-19 ont été transportées par précaution à l'hôpital do Espírito Santo, à Évora, dont l'un a déjà été libéré.

Les autres utilisateurs infectés sont sous surveillance à la maison ou dans les maisons familiales, tandis que les employés dont le test est positif sont isolés chez eux.

Au Portugal, 1 528 personnes sur 38 841 confirmées infectées sont décédées, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé.

SYL // MP