Le président de la Ligue portugaise de football professionnel (LPFP) a exigé aujourd'hui que le public retourne dans les stades en 2020/21 et a déclaré que le football n'accepterait pas un «processus discriminatoire» par rapport aux autres secteurs d'activité.

Dans un discours prononcé à l'ouverture de la conférence «  Talks Santander / Record '' à Lisbonne, Pedro Proença a souligné le retour du public dans les stades comme l'un des vecteurs pouvant aider à atténuer la perte de revenus des clubs professionnels due à la pandémie de covid-19 et a rappelé que le football «a servi de vitrine aux bonnes pratiques de lutte contre la pandémie».

«Nous exigeons notre public. Nous avons assisté à la réouverture progressive du pays, qui ne pouvait plus retarder la reprise économique. Les restaurants et les hôtels ont été suivis par des spectacles culturels, des corridas, des concerts, des foires, des festivals et, maintenant, même des événements sportifs de sport automobile et de moto avec un taux de participation élevé. Nos applaudissements pour la manière dont le gouvernement mène le retour à la normalité et qui ne peut plus être interrompu par un changement brusque de critères quand on parle de football », a tiré Pedro Proença.

Le président de la Ligue a également garanti que le football «ne mettra jamais ses intérêts avant ceux de la santé publique», mais a souligné que, comme d'autres spectacles, les «artistes» du football ne vivent pas non plus sans la chaleur de leur public, sans le son de leurs applaudissements ni le pouls de leurs passions ».

«Nous ne négligerons pas les craintes de ceux qui nous alertent sur les dangers de la contagion à travers le comportement émotionnel des masses, mais nous demandons une réflexion et une reconnaissance pour une activité qui a déjà fait ses preuves de la manière prudente, planifiée et responsable avec laquelle elle fait face aux défis que cette pandémie nous a soulevés. », A assumé Pedro Proença.

En ce sens, le responsable de l'organisation qui encadre le football professionnel a rappelé que la Ligue a déjà présenté une proposition au gouvernement et à la Direction générale de la santé (DGS) afin que les supporters puissent regagner les stades "progressivement".

"En conformité avec les plans d'urgence spécifiques pour chaque infrastructure et où leurs propres circuits de sécurité et autres exigences seront assurés afin que l'accès et la permanence puissent être effectués de manière convergente, avec des règles et de la rigueur", a énuméré Pedro Proença.

Suite à la déclaration d'une pandémie en mars, la plupart des compétitions sportives ont été arrêtées, y compris les championnats de football au Portugal.

En juin, la I League a obtenu l'autorisation du gouvernement pour conclure les 10 jours qui restaient au moment de l'interruption, dans un plan de déflation qui prévoyait le différend de tous les matchs à huis clos et laissait de côté la II Football League et plusieurs autres modalités. .

Le Portugal compte au moins 1 792 décès associés à la covid-19 sur 55 211 cas confirmés d'infection, selon le dernier bulletin de la direction générale de la santé (DGS).

SYL // VR