Dans un communiqué publié aujourd’hui, Parques de Sintra révèle que ces «valeurs reflètent les effets de la crise mondiale dans le secteur du tourisme causée par la pandémie de covid-19».

Selon l’entreprise, la situation défavorable de la pandémie, avec de fréquentes restrictions à la mobilité de la population, a également empêché la reprise, rappelant que le patrimoine sous gestion de Parques de Sintra, qui ces dernières années a présenté une croissance constante des visites, ayant dépassé les 3, 5 millions d’entrées en 2019, a enregistré, en 2020, «un arrêt brutal de cette tendance».

Le Parc et Palais National de Pena (qui comprend le Chalet de la Condessa d’Edla) est resté le hub le plus visité, avec 414389 entrées, ce qui traduit une baisse de 81% par rapport à 2019.

Dans le parc et le palais de Monserrate et dans la Quintinha de Monserrate, il y a eu les plus petites pauses: 59% et 51%, respectivement.

Concernant l’origine des visiteurs, 81% étaient des étrangers, tandis que 19% étaient du territoire national.

Les chiffres montrent une augmentation de 10% des visiteurs nationaux, puisqu’en 2019 ils représentaient 9%.

Les pays les plus exprimés en termes de visites sont le Royaume-Uni (19,8%), la France (11,4%) et l’Espagne (9,5%).

Toujours selon l’entreprise, après la fin de l’enfermement qui a commencé en mars 2020 et l’état d’urgence dû à la pandémie de covid-19, avec la réouverture des monuments et parcs, «un effort pour réinventer et s’adapter à la nouvelle réalité» a été fait, avec la reformulation de l’offre et de la stratégie de communication.

Des programmes destinés aux familles adaptés aux nouveaux besoins ont été mis en place, tels que «Visites exclusives», «Visites des coulisses», «Journées pique-nique», «Visites des parcs et palais de Sintra», le concours de photographie «A chaque coin un charme» et le gin ateliers «L’Alchimie de la Nature».

Les règles d’accès au patrimoine ont également été révisées pour correspondre à toutes les directives émises par la direction générale de la santé, Parques de Sintra obtenant le sceau «Clean & Safe» de Turismo de Portugal, qui garantit l’application de procédures sûres dans le champ d’application de la prévention de la covid-19.

En 2021, l’entreprise poursuivra les travaux menés jusqu’à présent, y compris au niveau numérique, comme la «Visite à 360 ° du Palais National de Sintra» et les «Time Lines», des expériences numériques gratuites qui permettent de porter le patrimoine vers de nouveaux publics, offrant une grande variété de contenus.

Depuis le 15 janvier, les parcs et monuments ont de nouveau été fermés, en raison de l’aggravation de la pandémie de covid-19 au Portugal.

Parques de Sintra – Monte da Lua, SA (PSML) est une société à capital exclusivement public, créée en 2000, suite au classement par l’UNESCO du paysage culturel de Sintra comme site du patrimoine mondial

En 2019, les zones sous gestion PSML (Parc et Palais National de Pena, Palais Nationaux de Sintra et Queluz, Chalet de la Comtesse d’Edla, Castelo dos Mouros, Palais et Jardins de Monserrate, Convento dos Capuchos et École portugaise d’art équestre ) a reçu environ 3,7 millions de visites, dont 90% d’étrangers.

RCP // VAM

Le contenu Covid-19: Parcs et monuments de Sintra avec une baisse de 80% du nombre de visiteurs en 2020 apparaît en premier à Visão.