1-1-e1669908198824-png

Table des matières

Covid-19: L'OMS met en garde contre l'accélération du taux de contagion en Afrique et appelle à la vigilance

Le taux de contagion du nouveau coronavirus "augmente" en Afrique, malgré le nombre insignifiant de cas sur ce continent, ce qui nécessite de maintenir une "surveillance constante", a déclaré aujourd'hui l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Pour l'instant, l'Afrique ne compte qu'une petite fraction des cas dans le monde. Mais le rythme de la contagion s'accélère », a souligné le directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, Matshidiso Moeti, dans un communiqué.

Pour le responsable, «l'action rapide et opportune des pays africains a permis de maintenir un faible nombre de cas» pour covid-19.

Matshidiso Moeti a toutefois averti qu'il était nécessaire de maintenir une «vigilance constante» pour arrêter la pandémie et éviter de «surcharger les systèmes de santé».

Le directeur régional de l'OMS a également souligné que les mesures prises pour que la population reste à la maison et la fermeture des entreprises entraînent des "coûts énormes", en particulier dans les communautés les plus vulnérables et marginalisées.

"Il est essentiel dans cette réponse de trouver un équilibre entre sauver des vies et protéger les moyens de subsistance, en particulier en Afrique", a-t-il déclaré.

La déclaration de l'OMS indique que ces dernières semaines, les pays ont levé les restrictions sur l'emprisonnement imposé afin de reprendre les activités économiques et sociales.

Soulager ces mesures doit être un processus contrôlé et doit avoir une capacité de test étendue, ajoute-t-il.

"Ces étapes doivent être constamment adaptées en fonction de l'évolution des données et maintenues jusqu'à ce que la pandémie soit contenue ou que le vaccin ou le traitement de covid-19 soit accessible à tous", souligne-t-il également.

L'OMS souligne également que, à mesure que les pays assoupliront les restrictions, les autorités sanitaires devront assurer en permanence des services de santé essentiels, tout en suivant les routines habituelles dans les différents services de santé.

La pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 416 000 morts et infecté plus de 7,3 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon le bilan réalisé par l'agence française AFP.

En Afrique, il y a 5 678 décès confirmés et plus de 209 000 infectés dans 54 pays, selon les dernières statistiques sur la pandémie du continent.

Parmi les pays africains qui ont le portugais comme langue officielle, la Guinée-Bissau est en tête du nombre d'infections (1 389 cas et 12 décès), suivie par la Guinée équatoriale (1 306 cas et 12 décès), le Cap-Vert (616 cas et cinq décès) , São Tomé et Príncipe (632 cas et 12 morts), le Mozambique (472 cas et deux morts) et l'Angola (113 infectés et quatre tués).

Le Brésil est le pays lusophone le plus touché par la pandémie et l'un des plus durement touchés au monde, en comptant le deuxième nombre de personnes infectées (plus de 772 mille, derrière les États-Unis) et le troisième des décès (39680, après les États-Unis et le Royaume-Uni). Uni).

DYMC // JNM

Articles récents