Selon le président de l’Association portugaise des festivals de musique (Aporfest), Ricardo Bramão, la réunion est prévue pour le 13 et sera la première d’une série de réunions mensuelles de représentants de festivals et de spectacles avec le ministre de la Culture,  » de préparation pour l’année 2021 des festivals, sur les règles, les procédures, pour comprendre le courant ».

L’entrepreneur Luís Montez, du promoteur Música no Coração, a déclaré que l’Association des promoteurs de spectacles, festivals et événements (APEFE) « présentera un ensemble de solutions pour rendre possible la reprise des festivals ».

La pandémie de covid-19 a empêché la représentation de dizaines de spectacles au Portugal en 2020 et a forcé le report de festivals et autres événements à cette année.

Bien que des dates soient fixées pour plusieurs festivals d’été, comme Rock in Rio Lisboa, Alive (Oeiras), Primavera Sound (Porto) et Sudoeste (Zambujeira do Mar), les promoteurs veulent savoir dans quelles conditions ils pourront les organiser.

«Cela signifie créer des espaces, des bulles, sans covid-19, qui est ‘seuls ceux qui ont un vaccin ou qui ont un test négatif’ entrent, en plus d’autres mesures: ‘cashless’, verres recyclables, gel alcoolisé à distribuer dans des sacs à dos. Il y a plusieurs idées [como a] collaboration avec plusieurs laboratoires, dans le sens de «celui qui a un ticket, va au laboratoire et fais le test» », a énuméré Luís Montez.

Ricardo Bramão espère que les scénarios dans lesquels les promoteurs et les festivals peuvent travailler sont définis, qu’il y a «des solutions pour éviter le stockage des locaux», que la question des retours de billets soit abordée et qu’il y ait un «allégement fiscal pour les promoteurs» avant trois ans, entre 2019 et 2021, de pertes financières.

«Ce que nous voulons faire, c’est travailler. Évidemment, nous aimerions être indemnisés pour les pertes que nous avons subies l’an dernier; maintenant, nous ne pouvons pas regarder en arrière … Nous voulons travailler; plus que des subventions et des indemnités … quand cela arrive, nous n’existons plus. Nous devons trouver des solutions pratiques », a souligné Luís Montez.

Le procureur a estimé que la reprise des festivals devra nécessairement impliquer la direction générale de la santé et les laboratoires existants dans le pays, notamment pour une baisse des prix des tests rapides au covid-19.

Une source du ministère de la Culture a confirmé à Lusa que la réunion est prévue pour 12h00 le mercredi 13.

SS // TDI

Le contenu Covid-19: Les promoteurs présentent au gouvernement des propositions pour la reprise des festivals apparaît d’abord à Visão.