Les patients non-covid-19 qui voient des consultations, des examens ou des chirurgies au Service national de santé (SNS) être annulés en raison de l'aggravation de la pandémie seront référés vers les secteurs privé et social, a garanti aujourd'hui la ministre de la Santé, Marta Temido.

Lors d'une conférence de presse au ministère de la Santé, à Lisbonne, le ministre a souligné que la reprise de l'activité d'assistance aux patients atteints d'autres pathologies n'avait «qu'une différence de 600.000 consultations entre urgences et non urgentes en soins de santé primaires jusqu'en septembre par rapport à la même période l'année dernière. , dans un volume de 31 millions », mais reconnaît que l'augmentation exponentielle des cas peut à nouveau conditionner la réponse du SNS.

«L'effort de récupération a été important. Dans les hôpitaux, le scénario était également d'amélioration, mais pas si avantageux. Et nous avions des programmes de reprise des activités de soins avec des incitations directes pour les professionnels de la santé. Mais, si cela n'arrive pas – et en admettant que cela n'arrive pas, compte tenu de la déprogrammation de l'activité que nous devrons faire – le renvoi vers les autres secteurs convenus se fera en fonction des besoins et des intérêts des patients », a-t-il dit.

Marta Temido a supposé que «le gouvernement envisage et commence à mettre en œuvre des mesures dans lesquelles la déprogrammation de l'activité d'assistance peut conduire à canaliser les patients vers d'autres secteurs» d'activité.

Le ministre de la Santé a également admis que le gouvernement pourrait procéder à une aggravation des mesures au niveau local, à l'instar de ce qui est arrivé aux municipalités de Paços de Ferreira, Felgueiras et Lousada.

«Ce que le gouvernement a décidé, c'est d'adopter l'état de calamité afin de pouvoir disposer d'un cadre suffisant pour, en fonction de l'évaluation des risques de chaque commune ou région, pouvoir aggraver les mesures. Cette évaluation est terminée et des mesures plus sérieuses pourraient être adoptées », a-t-il ajouté.

Aujourd'hui, le Portugal compte 27 décès supplémentaires liés au covid-19 et 2447 nouveaux cas confirmés d'infection, selon le bulletin épidémiologique de la Direction générale de la santé (DGS).

Selon le bulletin publié aujourd'hui, le Portugal a enregistré 121133 cas confirmés d'infection par le nouveau coronavirus et 2343 décès.

JYGO // JMR

Le contenu Covid-19: Les patients non-covid seront référés aux secteurs privé et social apparaît en premier dans Vision.