Les partenaires de gestion qui ont demandé en septembre un soutien rétroactif lié à la pandémie de covid-19 le recevront le 5 novembre, a déclaré aujourd'hui le secrétaire d'État à la Sécurité sociale, Gabriel Bastos.

"Le paiement sera effectué dans la première semaine de novembre, en principe, le 5", a déclaré Gabriel Bastos, au parlement, en réponse au député PCP Duarte Alves, en commission du budget et des finances, dans le cadre de la discussion de proposition générale. Budget de l'État pour 2021 (OE2021).

Fin septembre, la Sécurité sociale a ouvert une période exceptionnelle pour les indépendants et les gérants qui ne disposaient pas auparavant des conditions d'accès à l'aide pouvaient le faire, les conditions d'accès ayant changé avec l'entrée en vigueur du Budget supplémentaire, en juillet .

L'aide est en vigueur depuis mars, de sorte que les travailleurs indépendants et les associés de gestion ont le droit de recevoir une aide rétroactivement à ce mois.

Dans le cas des travailleurs indépendants, une source officielle du ministère du Travail a déclaré à Lusa que le paiement serait effectué le vendredi 30 octobre.

La semaine dernière, la Sécurité sociale a ouvert une nouvelle période exceptionnelle pour les indépendants et les associés de gestion pour demander un soutien.

Interrogé par le député du PCP sur la raison des retards dans le versement de la pension alimentaire et sur la nécessité d'ouvrir la nouvelle période exceptionnelle, le secrétaire d'État a déclaré que «la contrainte peut être liée au fait que cette aide ne peut être cumulée avec l'exemption contributive que les associés dirigeants ont bénéficié du fait d'avoir mis des travailleurs à leur service en «licenciement» ».

"Mais lors de la mise en œuvre de la mesure et de l'accès au soutien, nous essaierons de résoudre ce problème de manière adéquate, afin que les paiements puissent être effectués le 5", a déclaré Gabriel Bastos.

Dans le cas des gérants, un soutien était initialement prévu pour les entreprises en crise avec un chiffre d'affaires annuel allant jusqu'à 60000 euros, et ce plafond a ensuite été porté à 80000 euros et, plus tard, avec le budget supplémentaire, qui est entré en vigueur le En juillet, cette limite a chuté, et maintenant il y a une baisse des revenus d'au moins 40% dans ces situations.

La valeur de l'aide a également été augmentée avec le budget supplémentaire et correspond désormais à la valeur de la rémunération enregistrée en assiette contributive lorsqu'elle est inférieure à 1,5 indice de soutien social (658,22 euros).

Dans les cas où la rémunération enregistrée est égale ou supérieure à 658,22 euros, l'aide correspond aux deux tiers de la rémunération, avec une limite de trois salaires minima (1 905 euros).

L'aide à la réduction d'activité a également commencé à inclure les indépendants qui sont couverts par le régime des salariés et qui ne perçoivent pas dans ce régime une valeur supérieure à un IAS (438,81 euros), et qui ne sont pas retraités.

Les travailleurs indépendants ont droit à une pension alimentaire comprise entre 219,41 euros et 635 euros.

Les travailleurs exclusivement couverts par le régime des indépendants peuvent désormais demander une aide de mars à août. A leur tour, les indépendants également couverts par le régime des salariés peuvent demander une aide pour les mois de mai à août.

La mesure extraordinaire d'encouragement à l'activité professionnelle, qui a été étendue aux indépendants exonérés de cotisation, a le plafond de 50% de l'IAS (219,41 euros).

La mesure est accordée pour un mois, prorogeable jusqu'à trois mois, se terminant au plus tard en décembre 2020.

DF // MSF

DF //

Le contenu Covid-19: les partenaires de gestion reçoivent un soutien rétroactif le 5 novembre – Le gouvernement apparaît en premier dans Visão.