Les quatre grands marchés d’approvisionnement portugais, opérant à Braga, Évora, Faro et Lisbonne, resteront opérationnels et selon les horaires habituels pendant l’état d’urgence actuel, a annoncé aujourd’hui l’entreprise publique chargée de sa gestion.

La Installing Supply Markets Society (SIMAB), en tant qu’entreprise du groupe Parpública, qui gère les quatre marchés d’approvisionnement au Portugal, garantit le maintien de l’activité jusqu’au 30 janvier, malgré le confinement imposé pour contenir la propagation de la pandémie. covid-19, qui a débuté vendredi et a une durée de 15 jours.

«SIMAB, société publique du groupe Parpública, et responsable des quatre principaux marchés d’approvisionnement du pays, à Lisbonne, Faro, Braga et Évora, garantit le plein fonctionnement, aux heures habituelles, de ses marchés pendant la période de validité de l’état actuel urgence due au covid-19 », a déclaré la société dans un communiqué.

La société a cependant lancé un appel aux consommateurs pour qu’ils ne s’engagent pas dans une «ruée vers les magasins, les marchés et les supermarchés», car «les services de MARL, MARF, MARÉ et MARB [Mercados Abastecedores das Regiões de Lisboa, Faro, Évora e Braga, respetivamente] et les entreprises qui y sont basées travaillent pleinement ».

Ces entreprises « garantiront l’approvisionnement en biens de première nécessité aux près de six millions d’habitants de leurs zones d’influence », a-t-il souligné.

«Dans les quatre marchés publics d’approvisionnement, il y a plus de 1 300 entreprises allant des petits producteurs, des petits et moyens grossistes, des moyennes et grandes entreprises nationales et multinationales, dans les domaines des fruits, légumes, poisson, Cash & Carry, fleurs, logistique et transport. et les produits pharmaceutiques, entre autres », a soutenu SIMAB.

De nombreux partenaires opérant sur les marchés d’approvisionnement portugais fournissent alors «des bases pour les grandes chaînes de supermarchés, les épiceries, les dépanneurs, les marchés et les pharmacies» et également «sont prêts à maintenir pleinement les ventes en face à face et en ligne et la livraison aux plates-formes, aux établissements et aux foyers », a affirmé la société.

«Il en est ainsi depuis mars 2020, sans interruption de la chaîne logistique, et il en sera ainsi à cette période», a garanti SIMAB, ajoutant que «la logistique et le transport fonctionnent sans interruption».

La même source a également veillé à ce que les marchés régionaux d’approvisionnement aient des plans d’urgence activés en raison de la pandémie de covid-19 et que des mécanismes pour «renforcer leur sécurité», tels que l’utilisation de «distributeurs de produits désinfectants», ont été mis en œuvre. nettoyage des espaces intérieurs et extérieurs »ou« l’utilisation obligatoire de masques ou de visières ».

Avec la mise en œuvre des plans d’urgence, des «chambres d’isolement» ont également été créées et «un numéro de téléphone permanent pour les situations suspectes» a été mis à disposition, a également indiqué la société de gestion du marché.

SIMAB a précisé que MARL (Lisbonne) maintiendra les «heures d’ouverture actuelles», du lundi au samedi, avec les pavillons fonctionnant à des heures différentes: les fruits et légumes de 16h30 à 22h00, les fleurs 17h30 à 20h30 et pêche de 01h00 à 03h00.

À Évora, le marché de l’approvisionnement fonctionne également du lundi au samedi, mais de 05h00 à 12h00, à Faro il est ouvert du lundi au vendredi et le dimanche, de 20h00 à 24h00, et à Braga, cela fonctionne également du lundi au vendredi et le dimanche, mais de 15h30 à 20h30, a-t-il ajouté.

MHC // JLG

Covid-19: les marchés d’approvisionnement continuent de fonctionner en état d’urgence apparaît en premier dans Vision.