La décision, annoncée aujourd'hui et appliquée jusqu'à minuit le 15 octobre, a été prise lors d'une réunion extraordinaire du Conseil de gouvernement tenue mercredi par visioconférence.

Dans le communiqué rendu public, l'exécutif socialiste explique que la situation se maintient face à «l'évolution de la situation pandémique mondiale, et en tenant compte des liaisons aériennes de l'étranger vers les îles de Santa Maria, São Miguel, Terceira, Pico et Faial», donc «l'extension de la déclaration de la situation de calamité publique sur ces îles, ainsi que l'extension de la situation d'alerte sur les îles de Graciosa, São Jorge, Flores et Corvo» est toujours justifiée.

«Suite à la surveillance permanente de la situation de la pandémie de covid-19 dans la région autonome des Açores, au 30 septembre 2020, il y avait un total de 71 cas positifs actifs sur les îles de São Miguel, Terceira, Pico, Graciosa, Faial, São Jorge et Santa Maria », dit la note.

Le Gouvernement des Açores a également décidé qu '«après la réouverture de l'espace maritime national aux navires de croisière et yachts, en provenance des ports internationaux, la normalisation de l'amarrage de ces navires dans les ports et marinas de l'archipel devrait être encouragée, à condition que les passagers respectifs faire un test à l'arrivée, à moins que la régie régionale de la santé ne le dispense ».

Le Gouvernement régional souligne cependant que les mesures peuvent être annulées ou annulées à tout moment, en tenant compte de l'évolution de la pandémie, et réitère «la nécessité de se conformer aux directives concernant l'utilisation d'un masque, la distance physique et l'étiquette respiratoire ».

Jusqu'à présent, 304 cas d'infection par le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, qui cause la maladie de la covid-19, ont été détectés dans la région, avec 71 cas positifs actifs actuellement, dont 46 à São Miguel, 11 à Terceira, cinq à Pico, quatre à Graciosa, trois à Faial, un à São Jorge et un sur l'île de Santa Maria.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu 16 décès liés au covid-19, tous à São Miguel.

La calamité est le plus élevé des trois niveaux d'intervention prévus dans la Loi fondamentale sur la protection civile, au-dessus de la contingence et de l'alerte.

La situation de calamité peut être déclarée lorsque, compte tenu de l'événement auquel elle est associée et de son intensité prévisible, la nécessité d'adopter des mesures exceptionnelles pour prévenir, réagir ou rétablir des conditions de vie normales dans les zones touchées par leur effets.

Madère est également dans une situation de calamité, tandis que le continent portugais est en situation d'urgence.

APE // ROC

Le contenu de Covid-19: Açores s'étend jusqu'au 15 octobre, une situation de calamité dans cinq îles apparaît d'abord à Visão.