L'Orchestre métropolitain de Lisbonne (OML) revient ce mois-ci sur scène avec des concerts à Almada et à Lisbonne et «assoiffé de recommencer», après l'arrêt forcé à cause de la convoitise-19, a déclaré aujourd'hui le chef d'orchestre Pedro Amaral à Lusa.

Les concerts auront lieu le 20, au Teatro Municipal Joaquim Benite, à Almada, et le lendemain, au Grand Auditorium du Centro Cultural de Belém, à Lisbonne, qui rouvre symboliquement, uniquement pour les invités.

À Lusa, le maestro Pedro Amaral a expliqué que les concerts auront 40 instrumentistes sur scène, respectant la distance recommandée par la direction générale de la santé, de 1,5 mètre entre les musiciens, s'étendant jusqu'à deux mètres dans les instruments à vent.

"Les musiciens n'auront pas de masques sur scène, mais ils les porteront avant et après le concert et la température sera mesurée avant d'entrer", a-t-il expliqué.

Pedro Amaral a expliqué que les répétitions de l’orchestre recommencent le 16 et que les musiciens ont «soif de recommencer»: «C’est le premier concert« post-convoitée »et pour eux, il a une grande signification. Ils sont fermés depuis si longtemps et il y a une énorme violence ».

La saison OML en cours prévoyait déjà ces concerts – les CCB célèbrent le 28e anniversaire de l'orchestre – mais le répertoire a été complètement changé, «plus restreint», pour s'adapter aux exigences de la scène.

Deux pièces seront jouées, sans entracte: Concerto pour piano et orchestre nº 4, de Beethoven, avec le pianiste António Rosado, et symphonie nº 4, dite «Italiana», de Mendelssohn, composée en 1833.

Pedro Amaral explique que le choix de cette symphonie de Mendelssohn a «une signification politique et humaniste», car la musique du compositeur allemand Juif a été interdite au 20e siècle par le régime nazi.

«Il y avait un confinement de groupes ethniques et c'est ce qui lui est arrivé. Les orchestres n'avaient pas le droit de jouer leur musique. Pour nous, dans un moment politique particulier que nous vivons, il a un sens politique et humaniste », a déclaré le chef d'orchestre.

Quant à la prochaine saison du Lisbon Metropolitan Orchestra, Pedro Amaral a déclaré qu'elle sera présentée début septembre et qu'elle ouvrira le 20 de ce mois, au CCB, avec une composition de Mahler.

«Pour la première fois, nous allons procéder différemment, car personne ne sait comment nous allons être en septembre. C'est très riche, mais, par prudence, nous ne présenterons qu'une saison de quatre mois, de septembre à décembre », a-t-il dit.

SS // MAG

Le Covid-19: Orquestra Metropolitana de Lisboa revient ce mois-ci sur la scène qui apparaît en premier à Visão.