« Il y a un an, nous avons organisé une rencontre avec le public pour l’édition du Festival O Sol da Caparica en 2021, mais malheureusement, la nouvelle vague pandémique nous oblige à prendre la difficile décision de reporter la 7e édition à 2022 », indique le organisation dans un communiqué publié aujourd’hui, dans lequel elle indique que le festival aura lieu du 11 au 14 août au Parque Urbano da Costa da Caparica.

Étant donné que « la situation pandémique demeure et que l’avenir proche est imprévisible », les promoteurs de l’initiative, Grupo Chiado et la municipalité d’Almada, considèrent que « les conditions essentielles pour la réalisation non seulement de spectacles musicaux, mais aussi de tous les les expériences environnantes et l’interaction entre les spectateurs, qui caractérisent l’esprit de Sol da Caparica, ainsi que les initiatives culturelles et sportives toujours présentes au Festival ».

La 7e édition était initialement prévue pour l’année dernière, mais avait été reportée à cette année en raison de la pandémie de covid-19. L’organisation garantit qu’en 2022 tout sera fait « pour dédommager » le public et que « ce sera une édition incroyable et inoubliable avec beaucoup de musique lusophone ».

Les billets achetés pour cette année « sont valables pour la prochaine édition de 2022 sans qu’il soit nécessaire d’échanger ou d’émettre un nouveau billet ».

« Pour ceux qui demandent un remboursement, ils peuvent le faire dans les 14 jours ouvrables suivant la date prévue pour le début du festival en 2021 (après le 12 août) conformément à la législation en vigueur », rappelle l’organisation.

Cette année, António Zambujo, Clan, Fernando Daniel, Orelha Negra, Anselmo Ralph, Diogo Piçarra, HMB, Mão Morta, Moonspell, Plutonio et ProfJam joueraient au festival.

L’été 2020 a été sans festivals de musique, en raison de la pandémie de covid-19, l’association de l’industrie estimant une perte d’environ 1,6 milliard d’euros pour 2020, contre deux milliards originaires de 2019.

Cette année, en raison des restrictions pour limiter la propagation du covid-19, de la situation pandémique dans d’autres pays, des différents taux de vaccination et du manque de clarification des règles pour la tenue de ce type d’événements, plusieurs festivals de musique ont déjà été reportés, parmi lesquels dont CoolJazz (à Cascais), Alive (Oeiras), Rock in Rio Lisboa, SBSR (Sesimbra), Bons Sons (Tomar), Primavera Sound (Porto), Boom Festival (Idanha-a-Nova), Barroselas Metalfest, Músicas do Mundo de Sines, Gouveia Art Rock, Rolling Loud (Portimão), Summer Fest (Ericeira, Mafra), Amplifest (Porto), Lisb-ON (Lisbonne), Vilar de Mouros (Caminha) et Neopop (Viana do Castelo).

Entre avril et mai, quatre événements pilotes ont eu lieu à Braga, Coimbra et Lisbonne, avec le public assis et debout, et avec la réalisation préalable de tests de diagnostic, gratuits, aux spectateurs, en collaboration avec la Croix-Rouge portugaise.

L’objectif de ces événements était de définir, selon le gouvernement, « de nouvelles directives techniques et la réalisation de tests de diagnostic SARS-CoV-2 pour les spectacles et les festivals », mais les résultats de ces initiatives ne sont pas encore connus.

JRS // TDI