Selon le dernier bilan de la société publique Pró-Empresa, chargée de gérer le soutien aux entreprises capverdiennes dans le contexte de la pandémie, 660 moratoires sur le crédit aux entreprises ont été approuvés depuis avril.

Ces moratoires dépassent 14,447 millions d'escudos (139,5 millions d'euros), selon les mêmes informations.

Des données antérieures de la Banque du Cap-Vert (BCV) indiquaient que les banques capverdiennes avaient déjà accordé, d'avril à juin, un total de 2 128 défauts de crédit sur des entreprises, des particuliers et des conseils municipaux.

Le gouvernement capverdien a lancé plusieurs mesures pour minimiser les impacts de la crise économique dans l'archipel, dépendant du tourisme et fermé à l'extérieur en raison de la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus.

Ce régime de moratoire est applicable aux contrats de crédit «signés par des entreprises, des entreprises individuelles, des institutions privées de solidarité sociale, des associations à but non lucratif et d'autres entités de l'économie sociale» et, dans le cas des particuliers, «s'applique aux accords de crédit pour des logements permanents et autres crédits », a expliqué précédemment la banque centrale.

Pour accéder au régime de moratoire, les clients des banques ne pouvaient pas, le 28 mars, être en défaut de paiement des prestations en espèces pendant plus de 90 jours, ni être en situation d'insolvabilité, dans le cas des entreprises, et doivent encore être en situation avec l'administration fiscale et douanière et la sécurité sociale régularisée.

La banque centrale a expliqué que tous les clients particuliers qui résident au Cap-Vert "qui se trouvent dans une situation d'isolement prophylactique ou de maladie ou qui apportent une assistance à leurs enfants ou petits-enfants" peuvent accéder à ce moratoire, ceux qui "ont été mis sur une période réduite. travail normal ou en suspension du contrat de travail, en raison d'une crise commerciale »ou sont au chômage.

Aux clients restants, non couverts par le régime moratoire, la BCV les appelle à continuer «d'honorer leurs engagements envers la banque, afin de garantir le fonctionnement normal du système financier», comme «pilier fondamental» du pays.

Jusqu'au 30 août, le Cap-Vert avait 3 852 cas de covid-19 diagnostiqués depuis le 19 mars, ce qui a causé 40 décès.

La pandémie de covid-19 a déjà fait au moins 847 071 morts et infecté plus de 25,2 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

PVJ // VM