Lors d'une conférence de presse pour vérifier l'état du nouveau coronavirus au Cap-Vert, la présidente de l'Institut national de santé publique (INSP), Maria da Luz Lima, a déclaré que l'étude sera réalisée dans toutes les communes du pays, dans une population de 10 à 80 ans.

"C'est un projet très complet, on espère qu'au moins, le 20 juin, l'équipe pourra déjà être sur le terrain et aussi les tests", a expliqué le responsable institutionnel, qui a sollicité la collaboration de la population capverdienne dans l'étude.

«Nous voulons savoir si le virus a circulé dans le pays, même sur les îles qui n'ont pas encore identifié de cas de covid-19. Il est très important de savoir si le virus a circulé », a poursuivi la même source, indiquant que le test rapide d'anticorps sera appliqué.

L'étude fournira également des informations sur les caractéristiques sociales et économiques des personnes qui ont été en contact avec le virus, selon le président de l'INSP.

Maria da Luz Lima a déclaré qu'il existe plusieurs scénarios, mais ce sur quoi on travaille davantage, c'est un échantillon d'environ six mille personnes.

Le directeur national de la santé, Artur Correia, a admis qu'il existe une possibilité que le virus soit déjà présent dans toutes les îles, la dernière qui a enregistré des cas était Sal, plus de deux mois après le premier dans le pays, le 19 mars à Boa Vue.

Avec cette étude, Artur Correia a expliqué que les autorités sanitaires auront des résultats sur la localisation du virus et le poids de la circulation dans les différents comtés du pays. «Ce sont des éléments qui nous permettront de mieux planifier nos opérations», a-t-il garanti.

Le responsable de la santé du Cap-Vert a également déclaré que le pays avait déjà effectué environ 16 000 tests, y compris la virologie (PCR) et des tests rapides d'anticorps.

"Toute cette dynamique de nouveaux cas est liée à cette activité afin de pouvoir confiner plus rapidement les cas et diminuer le nombre de personnes actives dans la population pour transmettre le virus", a-t-il ajouté.

L'information a été publiée le jour où le Cap-Vert a enregistré 25 nouveaux cas de covid-19, portant l'accumulation nationale à 502, répartis sur les îles de Santiago (437), Boa Vista (56), São Vicente (04) et Sal (04 ).

Sur le total des cas enregistrés, cinq décès sont comptabilisés, deux patients ont été transférés, 240 récupérés et le pays compte actuellement 255 patients hospitalisés dans des isolements institutionnels.

À l'échelle mondiale, selon un rapport de l'agence de presse AFP, la pandémie de Covid-19 a déjà fait plus de 385 000 morts et infecté plus de 6,5 millions de personnes dans 196 pays et territoires.

Plus de 2,8 millions de patients ont été considérés comme guéris.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

RIPE // LFS