Les comptes publics du Brésil ont enregistré un déficit de 417,2 milliards de reais (68,4 milliards d'euros) de janvier à juin, le pire résultat de la série commencée il y a 23 ans, a rapporté aujourd'hui le Trésor national.

La dégradation des comptes publics dans la plus grande économie d'Amérique du Sud a été exacerbée par la pandémie du covid-19, qui a contraint le Brésil à mettre de côté son programme d'ajustement budgétaire et de limitation des dépenses pour tenter d'atténuer les effets de la crise économique.

"Par rapport au chiffre cumulé jusqu'en juin, le résultat du gouvernement central est passé d'un déficit de 29,3 milliards de reais (4,8 milliards d'euros) en 2019 à un déficit de 417,2 milliards de reais en 2020", dit-il. un rapport publié par le Trésor brésilien.

Le Brésil a ajouté, en termes réels, les revenus ont diminué de 116,5 milliards d'euros (19,1 milliards d'euros), soit une baisse de 18,1%, et les dépenses totales ont augmenté de 271,1 milliards de reais ( 44,5 milliards d'euros), soit 40,3% par rapport à la même période en 2019.

En isolant uniquement les données du mois de juin 2020, le résultat des comptes du gouvernement central brésilien était en déficit de 194,7 milliards de reais (32 milliards d'euros) contre un déficit de 11,8 milliards de reais (1, 9 milliards d'euros) enregistrés en juin 2019.

Le Trésor brésilien a souligné que les revenus obtenus en juin affichaient des pertes de 29,3 milliards de reais (4,8 milliards d'euros), en baisse de 31% par rapport au même mois l'année dernière.

Les dépenses totales ont augmenté de 153,4 milliards de reais (25,1 milliards d'euros), c'est-à-dire qu'elles ont augmenté de 144% par rapport aux données de juin 2019.

Depuis le début de la crise sanitaire causée par la pandémie de covid-19, le Brésil a annoncé des actions pour lutter contre la pandémie dans les domaines de la santé, des programmes de revenus d'urgence et d'autres mesures pour stimuler l'emploi et le crédit.

En outre, le Congrès a également approuvé un programme de secours destiné aux gouvernements régionaux (États et municipalités).

Le Brésil est le pays lusophone le plus touché par la pandémie et l'un des plus durement touchés au monde, si l'on compte le deuxième nombre d'infectés et de morts (plus de 2,5 millions de cas et 90.134 décès), après les États-Unis.

La pandémie de covid-19 a déjà fait plus de 667 000 morts et infecté plus de 17 millions de personnes dans 196 pays et territoires, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Après que l'Europe ait succédé à la Chine comme centre de la pandémie en février, le continent américain est désormais celui qui compte le plus de cas confirmés et le plus de décès.

CYR // PJA

Covid-19: le Brésil a un déficit de 68,4 milliards d'euros au premier semestre de l'année apparaît en premier à Visão.